Vendredi, je flânais dans le centre de Nantes quand, passant par la rue du Château, je suis tombée sur Milord! Le coup de foudre a été immédiat. En un clin d’oeil je suis tombée sous le charme, littéralement amoureuse…

Avec ses couleurs chatoyantes et son air majestueux, Milord est un paon qui trône dans la vitrine de la boutique du même nom. Ni une ni deux, je franchis le seuil et découvre un univers chic et poétique, aux touches oniriques et aux lignes graphiques. C’est Aurélie qui m’accueille chaleureusement et m’explique que la boutique a ouvert il y a seulement une dizaine de jours. Du tout neuf donc ! Et pourquoi Milord ? « Parce qu’en inconditionnelle d’Edith Piaf, le nom de Milord s’est imposé de lui même, et puis c’est un nom qui va bien à un paon! «  J’adore la réponse. Je suis déjà fan de cette fille !

Ensuite, elle m’explique qu’elle ne vend ici que ce qu’elle aime. Ca se ressent. Les encadrements des affiches Coco de Paris, c’est elle même qui les réalise. Et le résultat, unique, est vraiment joli. Elle chine aussi des tasses vintage un tantinet désuètes qu’elle transforme en bougies parfaites. Parmi les créateurs, je craque carrément sur les abat-jours BoboBoom. Et entre les lampes canons, les masking-tapes incontournables, et le petit mobilier  vintage, les stickers muraux Mel et Kio, et les foulards ChaCha by Iris ont toute leur place… Bref, tu l’auras compris, Aurélie est une inconditionnelle de Piaf et moi, je suis une inconditionnelle de Milord… Longue vie à cette très jolie boutique !

 
Chez Milord
21 rue du Château, à Nantes
Tel : 06.82.44.99.56
Facebook : www.facebook.com/pages/Chez-Milord
Site web (en cours de réalisation) : www.chezmilord.fr
Ouvert du mardi au samedi de 10:00 à 19:00
 
 
 
Je l’aime d’amour ce papier peint…
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Allez venez chez Milord (LA nouvelle boutique canon de Nantes!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.