J’adore les tongs ! Dès que le soleil pointe son nez, moi je sors ma collec’ d’Havaïanas et hop ! A moi le plastique sous les petons qui claque sur le bitume à chaque pas ! Seul gros souci de la tong, c’est qu’elle prend un malin plaisir (oui, la tong a une âme, et elle prend du plaisir, c’est comme ça!) à sournoisement, jour après jour, pourrir les talons. Alors oui, au bout de quelques jours à les porter, je me retrouve avec de la corne sous les pieds. Et si je ne fais rien ( et comme je ne fais rien en général…), ça empire de jour en jour, la corne noircissant et s’épaississant un peu plus… Oui, je sais, je brise le mythe de la fille glamour!

Avec le printemps estival qu’on a eu, c’est un peu dans cet état de décrépitude qu’étaient mes pieds fin juin. Or, je me mariais quelques jours plus tard… en tongs ! Pas question d’exhiber ainsi mes petons et direction la pédicure ! Elle m’a gentiment ratiboisé tout ça, mais quelle ne fût pas ma surprise de découvrir le lendemain une crevasse (moi qui n’en avais jamais eu!) sur le talon qui me faisait un mal de chien. Et jour après jour, de voir ma corne revenir inlassablement malgré mes crémages consciencieux ! Ok… la pédicure on ne m’y reprendra plus ! Ça a fait illusion pour le D.Day mais pour le reste de l’été, fallait trouver une autre solution (et vite!)

Mon attirail Scholl

Et puis la semaine dernière alors que, comme le commun des mortels, je faisais mes courses « A carrouf », v’là ti pas que j’m’égare dans le rayon Scholl (qui soit dit en passant jouxte les capotes!). Et là, gros craquage. Qui ne tente rien n’a rien. Et hop ! Embarquée dans mon caddie la râpe anti callosités, attrapée la crème traitement anti-crevasses, et renouvelé mon abonnement à la crème très exfoliante (je me demande encore pourquoi j’avais osé la laisser tomber celle-là !). De retour chez moi délestée d’une trentaine d’euros, je squatte direct la salle de bains un peu sceptique quand même. J’applique la crème anti crevasses. Bon, ok, c’est hyper gras… heureusement que je suis assise par terre, les deux pieds dans le bac de douche ! (oui, on a même le droit de visualiser la scène!) Puis, je prends la râpe qui fait un peu peur au premier abord, avec ses 8 picots un peu coupants. Mais Ô Surprise ! Je la passe sur mes pieds en rigolant (parce que je suis sceptique, mais aussi parce que ça me chatouille!) Whaou ! Le résultat est immédiat ! Mes talons retrouvent au fur et à mesure des passages une couleur normale, et leur douceur. Je peaufine en exfoliant à sec avec la crème faite pour et c’est miraculeux ! Pas très sexy, mais miraculeux ! 3 jours plus tard, je recommence et là, mes petits talons sont juste nikels ! J’ai une très grande envie de dire un immense Merci à Scholl qui a sauvé mes petons ! (Et non, ceci n’est même pas un billet sponsorisé, juste une déclaration d’amour gratuite comme on les aime parfois !) Voilà… j’ai trouvé mon attirail de guerre contre la corne et je vais enfin pouvoir rechausser mes tongs sans leur en vouloir d’avance pour les dégâts qu’elles causent !

Et comme, je suis pas la seule à vouer une sorte d’adoration aux tongs, la miss Luce (oui, oui LA Luce de la Nouvelle Star) en a même fait une chanson qui est vite devenue l’hymne de mon été… (Attention, ça risque de vous rester en tête !) Ecoutez plutôt ça…

12 Mes Tongs

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “C’est le pied !

    1. Bah faut dire que le Avant c’était vraiment pas joli joli!!! Et que j’ai pas encore le réflexe blogueuse de tout photographier! Promis, si ma corne repousse, je prend des photos 😉

  1. Oui j ai parfaitement visualisé le spectacle de ta mission « speedy »!
    Les vacances étant fini et le retour au travail d’ actualité, il m a fallut dire Aurevoir a mes tong! Mais loin de moi l idée de perdre cette guerre au confort pour l été, j ai rechaussé avec plaisir mes tabi! Cette petite chaussure japonaise qui te fait ressembler tes pied à ceux des tortues ninja ou a un pied de cochon ( aux choix ) mais que je conseil fortement pour retrouver cette liberté de doigts de pied et d’ être près du sol! Alors je n ai donc pas perdu mes tong mais j ai ranger mes tong tong tong tong ton tong! J avais oublié j ai mes tabi au pied!

  2. Je déteste la corne sous les talons. Quant revient l’été, j’hydrate mes pieds tous les jours et je fais des gommages fréquents.
    C’est un peu mon obsession de l’été.

    1. Je comprends bien. Le souci c’est quand un jour tu zappes, le lendemain t’as un peu la flemme, et tout d’un coup, tu te retrouves avec 3cm de corne immonde sur les talons! Pffffffff… Un boulot de tous les jours hein! 😉

Répondre à ennA Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.