Et voici la bête...

Parce que oui ici, j’aime cancaner mode et talons hauts, lieux branchouilles et gourmandises, mais dans la vraie vie, tu l’auras compris, depuis quelques temps, je suis plus bricol’ girl que pin-up. Enfin rassure-toi il ne m’arrive que rarement de dégainer pinceaux, enduit ou même faïence sans avoir au préalable mis du rouge à lèvre. Non mais ho ! Faudrait pas déconner tout de même !  Bref, causons peinture aujourd’hui ! Mais pas n’importe quelle peinture. Je ne sais pas si tu as déjà peint un radiateur. Par là, j’entends le peindre complètement, changer sa couleur quoi ! Passer d’un  saumon eighties à souhait à un gris perle Dioresque, d’un vert vomitif à un bleu canard qui déchire, ou encore d’un jaune pisseux à un blanc éclatant. (Oui, je parle en connaissance de cause.)

Armée de mon pinceau coudé, j’ai rapidement compris, que je ne tenais pas là, la solution miracle pour venir à bout de ces couleurs qui devraient être bannies à vie par Pantone. Simple suggestion. Avec Mr. Big on a donc décidé de louer un pistolet à peinture, pour essayer. Sauf que financièrement, la loc de ce genre d’outil n’est pas hyper rentable. Surtout sachant que l’on en aurait besoin à plusieurs reprises. Changement de programme, on va l’acheter donc ce pistolet à peinture ! Nous voilà donc en route chez le King Merlin, et hop ! Dans le caddie !

Petit bilan après un peu plus d’un an d’utilisation, la peinture de 4 fenêtres, et de 5 radiateurs, et plusieurs mètres de canalisations de gaz.

Le POUR :

– C’est hyper rapide, le résultat est quasi immédiat. Il faut compter, allez… 10 minutes en tout et pour tout, par couche, pour un radiateur en fonte.
– Il n’y a aucune trace de pinceau, la peinture se tend bien, et le résultat est tout lisse.
– C’est carrément plus ludique que de peinturlurer au pinceau.
– La couche de peinture est plus fine, ça sèche donc plus vite.
– On se faufile dans tous les recoins. (enfin presque…)
– Et surtout c’est tellement rapide ! (Quoi ? Comment ça je me répète ?)

 

Le CONTRE :

– La préparation est hyper loooooonnnnngue. Il faut tout bien protéger autour, car la peinture est assez volatile et les gouttelettes se déposent un peu partout. L’idéal c’est de faire ça dans un garage, mais accroche-toi pour déplacer les radiateurs ! Sans parler des fenêtres qu’il faut évidemment bien calfeutrer avant de se lancer…
– Le nettoyage est quasiment aussi long que la préparation. Si on veut garder son pistolet à peinture un minimum de temps, il faut bien le nettoyer, l’astiquer après chaque utilisation.
– C’est assez cher quand même. Le notre est affiché à 89 € chez Casto. ( voir ici )
– La durée de vie est assez limitée on dirait. Au bout d’un peu plus d’un an, on dirait qu’il commence à s’essouffler, à « cracher » de façon saccadée. Peut-être faudra-t-il le démonter et éventuellement lui refaire un bon coup de propre à l’intérieur, mais c’est pas mon domaine !
– Niveau précision, on repassera, le jet est relativement dispersé si l’on achète pas l’accessoire adéquat.
– Forcément, il faut pouvoir tourner autour de l’objet à peindre, sinon, dur dur de passer derrière.
– Attention aux coulures, c’est un coup de main à prendre. Il faut avoir un pinceau à côté pour rattraper d’éventuels micro-ratages.

 

BILAN :

Malgré tout, je ne regrette absolument pas cet investissement. Ce pistolet à peinture nous a bien facilité la tâche à plusieurs reprises. Le résultat est très satisfaisant. Si je pouvais juste donner un conseil, c’est de peindre un maximum de choses d’un seul coup. Si j’avais su, j’aurais repeint tous les radiateurs en même temps, comme ça, on gagne en temps de préparation , de nettoyage, et le pistolet s’abime moins vite. Mais vraiment ça a un côté magique ce « gadget » !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Investir dans un pistolet à peinture… Ça vaut le coup ?

    1. Eh oui ! On y trouve vraiment un peu de tout ! J’aime bien l’idée du « rayon bricolage » en tous cas, c’est tellement ça 😉

  1. Pour peindre des radiateurs, j’achète des bombes de peinture .Un peu plus cher, certes mais bien moins chiant pour la préparation et l’entretien du pistolet et le résultat est garanti.Et, je m’amuse bien aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.