juin 042012
 

EDIT DU 05 JUIN 2012 : Je ne pensais vraiment pas en écrivant ce billet relatant une simple expérience vécue, qu’il allait susciter autant de réactions. Mais je tenais à souligner que l’histoire ne s’arrête pas tout à fait là, car la direction de l’Hôtel Sozo m’a envoyé un mail d’excuses. J’en suis très touchée, et les accepte volontiers. On m’a précisé que si le bar était fermé au public c’est parce que l’hôtel est situé dans l’enceinte d’une copropriété, et que c’est délicat au niveau du règlement de cette dernière. Bah voilà. Je comprends. Il suffit de m’expliquer gentiment les choses… On dira donc que cette mauvaise expérience pourra peut-être être mise sur le compte d’un « couac » au niveau de l’accueil ce jour là. C’est dommage. Mais allez, je reviens sur ma dernière phrase, cet hôtel vaut quand même largement le détour ne serait-ce que pour le lieu majestueux et l’alliance audacieuse de l’ancien et du design !

Tiens, un petit coup de gueule aujourd’hui ! Ça faisait longtemps…

Les bars d’hôtels et moi, c’est une trèèèèèèès longue histoire d’amour débutée fin des années 90 à San Francisco. C’est là que j’ai découvert que l’on était pas obligé d’être client pour prendre un verre, un p’tit dej’ ou dîner dans un lieu feutré et hors du temps. Parce que c’est précisément ce que j’aime dans les bars d’hôtels, l’impression que l’heure s’arrête, que le temps est immobile. De vrais sas de décompression où le service est toujours impec’, où l’on est aux petits soins avec vous, où l’on se sent un peu unique. A Paris, c’était un de mes petits plaisirs régulier. Hop ! Une coupette au Plaza Athénée, un verre de blanc sur le toit du Terrass’ Hôtel avec vue imprenable sur Paname, un gin to’ dans le très British bar du Raphael, chic un thé glacé au jasmin divinissime au Hyatt Vendôme (mon chouchou ultime)… Voilà. Je le clame haut et fort, j’aime les bars d’hôtels d’un amour inconditionnel, tu l’auras compris.

Quand j’ai appris que le fameux hôtel Sozo avait ouvert du côté du jardin des plantes, j’ai tout de suite pensé au bar et m’en suis frotté les mains. Faut dire que c’est quand même LE truc qui manque cruellement à Nantes ! Et puis j’ai attendu le moment parfait. Et l’autre jour, il faisait chaud, j’avais envie de fraîcheur et de calme. Je me suis dit « Allons-y ! » En fin d’après midi, c’était l’idéal et je fantasmais déjà sur un coca light, bave aux coins des lèvres (Glamour quand tu nous tiens!) C’est véritablement dans une chapelle que l’on entre. Grandiose. Ça a l’air calme. Première déception en franchissant le pas de la porte, c’est blanc, très blanc, tout blanc. Juste quelques fauteuils Pumpkin flashy pour réveiller. C’est un chouïa pas assez personnel pour moi… un peu facile même…  Mais bon, ce n’est qu’un avis perso…

Derrière le comptoir, ils sont 3 à me scruter. Malaise. Je leur énonce donc l’objet de ma visite. Et là, on me dit que le bar est réservé aux clients de l’hôtel uniquement. Ah. Je tente une petite discussion en déclamant mon amour pour les bars d’hôtel. Une jeune femme me rétorque mot pour mot : « Vous n’avez qu’à attendre quelques mois, vous pourrez aller au Radisson ! » Plus commerçant tu meurs, hein ?!?! J’écarquille grand les yeux devant cette réponse prônant ouvertement la future concurrence. Sous le choc, je tente d’ouvrir un peu la conversation en m’extasiant sur les lampes Ingo Maurer hallucinantes de poésie que j’avais déjà repérées il y a des années de ça Boulevard Saint Germain. Mauvaise idée. Un jeune homme me tend une vulgaire carte de visite et me dit que la prochaine fois, je pourrais prendre une chambre et ainsi boire un verre. Euhhhh. La prochaine fois quoi ? Quelle prochaine fois ? Non, je ne crois pas qu’il y aura de prochaine fois, parce qu’un accueil comme celui là, aussi frigorifique, ça a le don de me vacciner à vie d’un lieu ! Et puis, c’est quoi cette façon de mettre les gens dehors ? Est-ce bien digne d’un hôtel qui se veut de standing ?

Les fameuses lampes ailées Ingo Maurer, qui me font fantasmer depuis une dizaine d'années...

Que les choses soient claires, je n’attendais pas que l’on me déroule le tapis rouge. En tant que cliente lambda, outre le fait que je trouve ça complètement débile de réserver le bar à sa seule clientèle de l’hôtel, j’aurais juste bien aimé un peu d’amabilité, de compréhension, de « Vous voulez jeter un œil quand même? », d’accueil 4 étoiles quoi… à la hauteur des ambitions de ce nouveau lieu ! Je pense qu’ils passent à côté d’une clientèle locale en agissant comme ça, c’est dommage. Pour un hôtel ouvert il y a seulement quelques semaines, afficher déjà un service aussi étriqué, c’est plutôt risqué. On peut lire sur leur site « Les services du Sōzō Hotel investissent à la fois l’essentiel et la qualité », ouais, faudra qu’on m’explique… Pour un 4 étoiles qui se veut Luxe, on est en droit d’attendre un accueil autrement supérieur à celui qui m’a été réservé ce jour là. Bref, tu l’auras compris, le Sozo, un hôtel qui ne mérite pas le détour !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

  32 Responses to “J’ai testé : Ne pas boire un verre à l’hôtel Sozo”

Comments (32)
  1. En effet, ça ne donne pas du tout envie d’y aller, je ne le recommanderai pas et je passerai le message !

  2. Je ne vois pas comment une établissement peut se passer de l’enthusiasme local……quel manque d’élegance sans parler de stategie. Connaissent-ils ton blog?!!!!! ….ummmm peut-être maintenant….

    • Je te confirme que oui maintenant ils connaissent mon blog… Même si ce n’était pas le but de mon billet. Apparemment, justement, ils comptent sur la clientèle locale. Il faudra juste repenser la façon d’accueillir les clients ! Mais je pense que ce genre de mésaventure ne risque pas de se reproduire…

  3. Piou…Moi qui voulais aller y faire un tour pour prendre un drink…tu m’as fait gagné du temps!
    Merci pour ce retour!

    • Oui, pour un drink c’est pas la peine. Mais j’ai appris par la suite que la raison était tout à fait compréhensible puisque l’hôtel se trouve dans l’enceinte d’une copropriété. C’est juste dommage qu’on ne me ‘ait pas expliqué gentiment la première fois !

  4. Côté déco pour moi qui aime le blanc, j’ai vraiment craqué pour l’alliance de l’ultra contemporain et de l’ambiance chapelle 19eme, côté acceuil il a été chaleureux et très professionnel, d’ailleurs je sais que c’est mon adresse nantaise désormais lors de mes futurs déglacements ! Tu es peut être tombée un mauvais jour, car tous les avis que j’ai eu jusqu’à maintenant sont positifs

  5. Le luxe n’est plu ce qu’il était et le sens du service non plus apparemment !
    Double déception ma pauvre… ce n’est pas ici que tu retrouveras ton plaisir :(

    • Quelle déception oui ! Mais bon… il semblerait que tout cela soit dû à un couac au niveau de l’accueil… Ça peut arriver… Je suis tombée sur LE mauvais jour !

  6. Premier contact vraiment pas engagent … peut-être devrions-nous retenter une approche une autre fois … (sans toi Mo, t’es grillée ;) ! ).

    • Oui, tu iras en éclaireur sans moi, tu me raconteras… Parce que moi, je crois qu’il sera difficile d’y retourner incognito…

  7. Bravo l’accueil ! On est souvent prêt à faire preuve d’indulgence si on nous explique les choses. Que la direction décide de « réserver » son bar, passons, mais ça peut-être expliqué gentiment quand même…j’te jure…

    • Bah oui, c’est justement ce qui m’a le plus choqué. Maintenant, après moult réactions diverses et variées, j’ai eu l’explication du pourquoi le bar est fermé au public. Je comprends parfaitement. Il suffit simplement que l’on me l’explique de façon un peu sympa… Et pas que l’on me dise Non sans rien dire de plus… Arfffffff…

  8. En effet, attendons l’ouverture du Radisson !

  9. L’accueil devrait être le même pour tous peu importe le jour. Quand on sélectionne un personnel pour ce genre d’établissement, il y a un minimum de savoir-être à avoir quand même ! C’est ouf !

    • Je suis assez d’accord avec toi, l’accueil devrait être le même pour tous, tous les jours ! Mais bon.. allez… je suis indulgente, je vais accepter l’idée que c’était peut-être pile poil LE mauvais jour de l’année… Ça peut arriver…?

  10. J’ai eu la chance de découvrir l’endroit dans le cadre de mon nouveau job ! Moi j’ai trouvé l’endroit incroyable… j’ai tenté moi aussi l’approche « on pourra revenir boire une coupette sans dormir avec les anges » et j’ai eu la même réponse, mais avec courtoisie, finesse et même une pointe d’humour !
    Rien à voir avec ton retour… Je mettrais plus ça sur le compte de la chaleur insupportable !
    Allez reste plus qu’à négocier une petite nuit avec Mr Big et à toi les coupettes de champ’ au Sozo :)

    • J’aurais aussi tout à fait compris si on m’avait expliqué les choses avec courtoisie… d’ailleurs c’est maintenant chose faite :)

  11. Effectivement ils ne sont pas très malins… qu’ils n’ouvrent le bar qu’aux clients, ça se conçoit, mais en te rabrouant de la sorte il faut qu’ils aient conscience du fait que tu ne recommanderas cet hôtel à personne… pas très commerçant en effet.

    • Oui j’ai trouvé ça vraiment surprenant de me retrouver face à un NON catégorique sans explications. C’est bien ça qui m’a choquée, plus que la réponse négative en elle-même…

  12. Après les patrons sont peut-etre des gros c…. Et les employés déversent peut-être leur aigreur comme ça. C’est pas très fin, parceque bon, les clients qui ont le sourire et sont polis te donnent le sourire, tu te sens respectée par eux à défaut de ne pas l’être pas tes boss.
    Mais ce n’est qu’une supposition.
    ( Tu m’étonnes qu’ils s excusent, vu ton influence grandissante ;) . )

    ILS DEVRAIENT PEUT ETRE T OFFRIR UNE NUIT POUR QUE TU DECOUVRES LA QUALITE DE L’ETENDUE DE LEURS SERVICES !

    ( mais dans ce cas là tu m invites avec toi! Pour le verre au bar et pour le petit dej en chambre :D )

    • De l’eau a coulé sous les ponts depuis lundi… Et j’ai eu la direction de l’hôtel au téléphone. Je peux donc dire que le patron a plutôt l’air très sympa. Je le vois d’ailleurs la semaine prochaine. Je pense vraiment qu’il s’agit d’une incompréhension qui ne se reproduira pas…

      • Excellent !
        Quelle blogueuse influente… j’espère que la 2eme sera la bonne et que l’accueil sera meilleur.
        Hâte de te lire… ça donne envie cette petite pause dans les bars d’hôtel (mes parents viennent justement ce week-end peut-être l’occasion de tester le Plaza Athénée ?))

        • T’as vu ça un peu, quelle influence ! Sur ce coup là, je m’en serais bien passé, mais bon… On verra très vite pour un autre avis… Qui risque certainement d’être meilleur, ou alors c’est qu’il y a vraiment un problème ;)

  13. Hello, toi qui aime les bars d’hôtels, va faire un tour sur 1drink1hotel.com et si tu as des petits bijoux à Nantes, je serais ravie de les connaître pour en parler !

    A bientôt !

    • Malheureusement pas (encore?) je bijou à Nantes en matière de bar d’hôtel mais j’espère que ça viendra bientôt ! Je vais filer voir ton blog en tous cas…

  14. OOh on a la même passion :D (ça et SF ;) )

    Je cherchais justement un nouveau bar d’hôtel pour mon anniv que je vais fêter sur Paris, j’hésitais entre le Pershing Hall, La Plaza Athénée, le Shangri La… Mais alors le Hyatt Vendôme, dis moi, il a quoi de + ? donne moi envie !!!

    • Hello Mona, Moi mon coup de coeur c’est la Villa Madame … Un jardin ombragé, une petite fontaine, de jolies plantes…Un petit coin de verdure à Paris : bref une adresse encore un peu confidentielle mais à dévouvrir absolument … !
      ps : bon anniversaire alors :)

    • Ohhh Bon Anniversaire Mona ! Moi le Hyatt Vendôme, je le trouve juste super agréable, car il y a une cour intérieure toute calme aux beaux jours, et l’hiver le feu brûle dans la cheminée non stop… Sinon, c’est tout blanc, tout apaisant, et c’est précisément la quiétude que je recherche dans un bar d’hôtel… Mais sinon, je n’ai pas encore testé le Shangri La, j’ai quitté Paris avant son ouverture… Et sans hésiter, j’irais visiter celui là ;)

 Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.