Sep 202012
 

Bon alors forcément,il va falloir que je fasse appel à mes (déjà!) lointains souvenirs puisque mon gros bidon, ça fait déjà 3 semaines que je ne l’ai plus… Mais je tenais à te recauser de ma grossesse, parce que quand même, c’est incroyable comme finalement on s’aperçoit qu’on est comme tout le monde, on tombe facilement dans les clichés… Petit décryptage des 10 commandements de la grossesse… ou en tous cas de MA grossesse…

1 – Ton nombril ressorti tu exhiberas… *Mythe*

C’est bête, oui je sais, mais tout au long de ma grossesse, j’ai attendu que mon nombril ressorte. Enfin, attends… Que les choses soient claires, je ne trépignais pas d’impatience, je redoutais même plutôt l’instant fatidique ou bouh! Il allait sortir de sa cachette. Et bien figure toi que « que nenni », il est resté bien planqué. Super profond, il est resté tout timide. Donc maintenant, je le sais, le nombril ne ressort pas forcément. Et toc ! C’est comme la ligne plus foncée sur le ventre… Je l’ai épiée chaque matin, j’ai souvent cru qu’elle allait se pointer, et finalement mon bidon est resté aussi pâlot que mon lavabo !

2 – Les regards attendris et la compassion tu attireras… *Mythe*

Oui je suis naïve. Mais sois gentil, je me confie, alors ne te moque pas ! Bon, et bien tu veux savoir combien de personnes m’ont laissé passé à la caisse ? Parce que chez Ikea et Carrouf j’y étais quelques jours seulement avant mon accouchement, alors je t’assure que mon bidon, on ne pouvait pas le louper. Alors… combien ? Zéro ! Bah oui ! Parait-il qu’il ne faut pas hésiter à demander à passer devant tout le monde… mouais… Perso, je préfère quand même que ça vienne des autres, histoire de ne pas (encore!) passer pour une chieuse. Mention spéciale d’ailleurs sans vouloir faire de la délation à la Pharmacie de Paris où j’ai poireauté 20 minutes sans que personne ne se soucie de moi, de nous… Et dans le tram ? idem. Sauf que les gens ont les yeux rivés sur leur smartphone pour faire comme s’ils ne t’avaient pas vu. Classe ! Non, non… je ne suis pas aigrie… juste surprise. Je pensais que les gens étaient un peu plus cool d’une façon générale…

3 – Les places handicapés tu maudiras… *Réalité*

Dans le même genre que les regards attendris inexistants, les places handicapés, c’est LE truc qui m’a saoulé pendant les dernières semaines. Ça, des places bleues, il y en a partout, elles sont d’ailleurs quasi toujours libres. Je n’ai rien contre, hein ! Je comprends complètement qu’il en faille, c’est une nécessité bien utile. Mais plutôt que de les laisser libres dans 90 % des cas, cela pourrait peut-être être assoupli et devenir des places handicapés OU femmes enceintes. Parce que bon… traverser un parking, chargée, quand t’as l’impression de faire 3 tonnes et le volume d’un Kangoo, franchement ça craint !

4 – Les aiguilles de la balance le dernier mois tu affoleras… *Réalité*

Jusqu’à la fin du 7ème mois, j’avoue, j’étais toute fière. Comme dans les bouquins, 1kg par mois en moyenne… Et puis d’un coup, j’ai rien compris. Tout s’est affolé. La chaleur entraînant la rétention d’eau, et donc les kilos qui vont avec n’ont pas aidé certes. Mais ce n’est pas tout, des envies de chocolat, de glaces… Se dire que finalement, si on n’en profite pas maintenant sans culpabiliser, quand est-ce qu’on pourra le faire ? Et hop ! L’air de rien, l’aiguille qui part en vrille… Et finalement, je crois que c’est une petite quinzaine de kilos qui ont squatté… Finalement, heureusement peut-être que j’ai accouché avec 3 semaines d’avance. J’ose pas imaginer où j’en serais aujourd’hui !!!

5 – Les mains sur ton bidon tu attireras… *Mythe*

Alors ça c’est un truc que j’avais lu, qu’on m’avait dit… Qui avait d’ailleurs l’air d’énerver toutes les femmes enceintes et que je t’avoue j’appréhendais assez :  les gens qui touchent ton ventre! Et bien je n’ai pas une seule fois été confrontée à ça. Je laissais volontiers les mains des proches faire connaissance avec ma petite habitante. Mais on m’a toujours demandé d’abord. Pas une seule fois, on m’a caressé le bidon comme on le fait avec un toutou, machinalement, pas une seule fois un inconnu (ou presque !) ne s’est permis de me toucher… Ouf !

6 – Une iMum tu deviendras… *Réalité*

J’avoue au départ, j’ai trouvé ça ridicule. Et puis, finalement je m’y suis mise : Je me suis abonnée à des newsletter que je recevais chaque semaine, pour m’informer de l’évolution du bébé. J’en recevais même 3 différentes chaque semaine, avec chacune une approche bien à elle. Ma chouchoute ? Celle de www.elleadore.com où Camille raconte ses aventures de future maman. Et Camille, c’est une sacrée nana. Elle ne se contente pas d’être super sympa dans la vraie vie, elle est aussi drôle, et a un talent incroyable pour l’écriture. Oui, je suis totalement fan… J’assume. Tu peux même si tu veux, jeter un coup d’oeil à son blog café2filles. Fais gaffe, c’est comme la clope, c’est addictif !

7- Tes livres de chevet tu changeras… *Réalité*

C’est un peu comme le coup de l’iMum. On résiste un temps, et puis finalement, on s’aperçoit aussi que c’est le genre de détail qui aide à concrétiser la chose. Parce qu’il en faut du temps quand même pour réaliser que ce qui t’arrives est bien réel. Perso, j’ai l’impression d’avoir accouché avant même d’avoir vraiment pris pleinement conscience que j’étais enceinte. Chelou. Oui, je sais… Bref, revenons à nos moutons… Donc comme le montre l’illustration de ce billet, je n’ai pas opté pour des trucs qui se prennent au sérieux. En toute honnêteté, ça nous a permis de dédramatiser quand on se posait 1000 questions, et avec Mr. Big, on a bien rigolé à parcourir ces bouquins en amoureux !

8 – Aller tu te laisseras… *Mythe*

J’ai souvent entendu qu’à partir d’un certain stade de la grossesse, on tenait plus du cachalot échoué sur le canapé que de la grâcieuse baleine en pleine mer… Bah perso, je ne sais pas si c’est la chaleur qu’il a fait ou je ne sais quoi, mais une semaine avant mon accouchement, je me contorsionnait pour peindre mes orteils, parce que c’est quand même vachement plus glam en salle d’accouchement, je t’assure, d’avoir les orteils rouges ! Et puis en plein été, c’est assez facile, une jolie robe longue et hop ! Le tour est joué. Mais j’ai adoré me gommer, m’hydrater, et prendre soin de moi jusqu’au bout ! Autant en profiter avant de voir une crevette hurlante débarquer chez soi !

9 –  En catastrophe à la mater’ tu partiras… *Mythe*

Dans les films c’est toujours la course. A l’instant T, la femme perd forcément les eaux, le mari est déjà dans la voiture et ils n’ont jamais une valise de 15 kg à traîner parce qu’ils n’ont pas sû choisir parmi tous les minizabits pour le bébé… Finalement, je crois que j’avais un peu peur que ce moment arrive. Que dans la précipitation, je me vautre dans l’escalier ou que je ne gère pas une contraction dans la voiture, et que je m’accroche au levier de vitesse, nous précipitant dans le premier feu rouge venu. En fait, dans la vraie vie, j’ai eu le temps de prendre une douche, de me maquiller, d’hésiter 3 plombes devant mon dressing, de rester calme… jusqu’à ce que Mr. Big me presse un peu…

10 – Ton instinct tu écouteras… *Réalité*

Tout simplement… Et il parait que ce n’est qu’un début… On peut raconter ce qu’on veut, se faire distiller 1000 conseils, finalement, le mieux est encore bien souvent de se faire confiance et de s’écouter…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

  15 Responses to “La grossesse, entre mythe et réalité acte 2”

Comments (13) Pingbacks (2)
  1. Ton billet me fait bien rire…je suis enceinte de presque 2 mois et j’appréhende déjà la prise de poids..je suis aussi abonnée à une newsletter sur la grossesse mais je me limite qu’à une!!
    et je scrute tous les matins ma poitrine (faut dire qu’à la base,je ne suis pas très fournie de ce côté la..) et mon bidon!

    • Ohhhhhh Félicitations ! Je suis ravie pour toi, pour vous ! Et j’ai un peu zappé celle là… Mais « Dans les clichés tu tomberas… » Parce que voilà, j’ai tellement envie de te dire ce qu’on m’a répété mille fois pendant ma grossesse : « Profite ! Profite ! C’est vraiment un moment magique ! » …

  2. Tout d’abord, FELICITATION!!!!
    J’ai accouché depuis 3 mois et demi maintenant et tous ces souvenirs sont encore là dans un coin de ma tête…. C’est fou comme cet état qui dure 9 mois s’arrête subitement et laisse place au bonheur de pouponner!!! Je te souhaite plein de bons moments, les premières semaines sont tellement magiques…

    • Je crois qu’on a à peu près toutes les mêmes souvenirs de cette période si particulière… Comme tu dis c’est vrai que ça fait très bizarre que ça s’arrête tout d’un coup ! On a à peine le temps de se faire à l’idée que hop! c’est fini ! 😉

  3. Super ton article ! Tu as très bien resumé les angoisses de la grossesse et tu t’en es très bien sortie…… Félicitations !

  4. Tout pareil, rien à ajouter !

  5. Nostalgie quand tu nous tient…….! J’étais enceinte il y a 1 an de 2 bb (et oui, je ne fais pas les choses à moitié !), et ce fut la période la plus agréable de ma vie de femme. De ma vie tout court d’ailleurs ! Ils ont donc bientôt 1 an mes loulous, c’est le grand bonheur, et pourtant je continue de regarder les femmes enceintes avec envie; en me demandant : « Y’a combien de bb dans ce bidou là ?! » !
    1) Moi mon nombril a explosé et je n’y étais pas du tout préparée. Un vrai choc, d’autant que presque un an après le jour j, il n’est toujours pas re-rentré…
    2) Ben si quand même ! Moi j’ai trouvé les gens vraiment gentils, j’ai même failli en pleurer parfois. Peut-être simplement parce que je bossais dans un environnement de mecs, machos et requins et que tout d’un coup, juste un peu d’humanité m’a fait tout bizarre. Mais il est vrai que rarement on m’a laissé passer !
    3) Yep ! Et encore plus aujourd’hui quand il pleut avec 2 loulous qui ne marchent pas encore !!
    4) Perso j’ai eu du bol : 14kg pour les 2 malgré 2 mois d’alitement et un accouchement déclenché après le terme… No coment !
    5) 100% comme toi
    6) Biensûr, toutes les semaines tu liras attentivement cette petite (ces petites) dépêches ! Pis tu feras suivre à ton homme… Et tu les reliras avec lui le soir !
    7) J’ai demandé à mon pâpâ les livres de Françoise Dolto qu’il avait lu avant ma naissance….!
    8) Un gros bidou oui ! Une grosse dame non ! Et un gros (parce qu’avec 2 dans le bid on est vraiment cachalot !!) bidou avec une silhouette pas trop gonflée, ben c’est trop joli !
    9) Que dal ! Suis partie lundi matin pour mon rdv de 9h : j’avais accouchement de jumeaux ! Pas de panique, pas d’inondation dans le salon, pas de cri dans la voiture, rien ! Juste mon homme et moi, un réveil à 8h (pas cool !), un p’tit dèj pas trop gourmand et la route pour la mater.
    10) Ca fait 1 an que ça dure, et a priori, ce n’est que le début !

    Merci pour ce billet qui m’a replongé dans des moments forts agréables, et qui me donne bien envie de remettre ça……..!

    • Merci beaucoup pour ton commentaire ! C’est très chouette de partager ton expérience ici ! C’est marrant de voir sur quels points on se retrouve… sur quels points les choses diffèrent un peu ! Merci à toi donc…
      Et Félicitations (trèèèèèèès en retard donc!) pour tes jumeaux !
      Tiens moi au courant si tu remets ça 😉

  6. lol, les clichés ont la vie dure, c’est qu’il y a un fond de vrai… et merde… En tous cas ce qui est cool c’est de pouvoir vivre tout çà sans isolement grâce aux blogs, sites spé et newletters… mais comment ont fait nos mamans ? Adieu à ton bidon (si si il va partir…), bonjour à ton bébé !

  7. A l’exception de « devenir papa pour les nuls »,les trois autres livres ont aussi trouvé leur place sur ma table de chevet.Cela me rassure de voir qu’on a choisi les mêmes lectures.Top ton article ! Je termine le troisième mois, je n’en suis pas tout à fait là.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.