fév 132013
 

Je sais pas toi mais moi s’il y a bien un truc (parmi les autres) que je déteste, c’est me couper les ongles. Rentrons joyeusement dans le vif du sujet ! Aux ciseaux, je trouve toujours le moyen de couper trop court, de me faire mal, ou de m’arracher un ongle mou que la paire de ciseaux aurait simplement tordu au lieu de le couper. Bref, c’est pas l’extase. Au coupe ongle, je me sens un peu « mec », c’est pas forcément hyper agréable. Et puis, faut dire que le « clac » qui résonne dans tout l’appartement quand tu coupes, c’est pas ce qu’il y a de plus glamour. Mais j’aime bien son côté « coupe nette ». Question lime, ça m’aide vraiment juste à arrondir les angles parce que de toute façon, j’ai retenu qu’il ne fallait limer que dans un sens mais je ne me souviens jamais dans lequel.

Toujours est-il que le résultat est le même pour les pieds ou pour les mains, je déteste ça. Bon, je te rassure… je n’attends pas le dernier moment, celui où les ongles deviennent tout crochus pour me mettre à l’ouvrage (mais presque…). Donc oui, soyons honnête, moi fantasme d’aujourd’hui ça serait tout simplement des ongles qui en poussent pas. Je suis tellement admirative quand je vois toutes ces minettes avec leurs ongles nikels qui passent des heures à se les peinturlurer quand pour moi c’est juste une corvée de les couper avec mes 2 mains gauches. Pour ce qui est de les peindre, je m’en sors, mais toutes les étapes d’avant, je les zapperais bien volontiers… En même temps quitte à rêvasser, si les ongles pouvaient ne pas pousser ET être toujours nikellement vernis en rouge, je serais la plus heureuse des blogueuses ! Na ! Rien que ça !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

 Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.