Cher lecteur, chère lectrice, j’ai un scoop pour toi : c’est la crise. Comment ça, t’avais déjà remarqué ? Toujours est-il qu’à mon niveau, la crise, elle se manifeste par le fait de me retrouver de nouveau depuis quelques semaines ami-amie avec Pôle Emploi.  Tu me diras, je commence à avoir l’habitude. 4 ans que j’enquille les CDD, remplacements de congés mat’ en tête. Chaque fois, on me fait miroiter un avenir serein, chaque fois comme par hasard au dernier moment, ça capote. « C’est le jeu du CDD ! » m’a balancé le DG (tout de même!) de la dernière boîte où j’ai bossé. Je voudrais bien savoir où se trouve exactement le concept du « jeu » dans l’histoire. Mais bon. Il m’en faut plus pour me laisser abattre…

Alors je relève la tête et je me dis que la chance tourne. Parfois dans les méandres des annonces de boulot, j’en trouve une qui sort du lot. Souvent une boîte montée par des jeunes trentenaires aux dents certainement bien longues. L’annonce est en général plutôt friendly et souligne que l’ambiance de travail est sympa.  Le candidat idéal doit être communicant et capable de s’intégrer facilement à l’équipe. Il doit aussi avoir envie de s’investir pleinement dans une structure en plein essor (comprenez bosser jusqu’à pas d’heure sans rechigner, et même avec le sourire SVP!). C’est un peu louche. Mais je me reconnais souvent dans les descriptions. Je suis bosseuse et j’ai super envie de travailler. Alors je ponds une jolie lettre pleine de sincérité et je croise les doigts et les orteils. J’invoque les Dieux et je guette mon iPhone, fébrile.

La plupart du temps, il ne se passe rien. Ni mail, ni coup de fil. Rien. « C’est le jeu ! « comme dirait l’autre. Et puis parfois un signe :un coup de fil, un mail, une demande de rendez-vous. Chaque fois je vois la lumière au bout du tunnel, mais c’est sans compter sur la notion de communication toute personnelle de certaines personnes. Ce n’est pas une règle, mais ça m’est déjà arrivé plusieurs fois : après un appel, un message ou un entretien, ces personnes qui ont vu en moi un potentiel suffisamment intéressant pour décrocher leur téléphone, disparaissent dans la nature. Oui, tu as bien lu. Ils disparaissent. Impossible de les joindre au téléphone. Alors, naïve je me dit que c’est un test. Ils veulent mesurer la motivation des candidats. Je n’approuve pas mais je joue le jeu. J’appelle, je rappelle, je mail… Je m’essouffle au bout de 10 jours. Je désespère après 3 semaines. Je lâche l’affaire 1 mois plus tard. Et je peste contre ces pratiques. C’est nul!

Et comme j’ai pris l’habitude de rebondir, je renvoie des candidatures, et je ne peux pas m’empêcher d’espérer qu’on ne me refera pas ce coup là. Je ne mets pas tout le monde dans le même panier. Heureusement que je suis une inconditionnelle optimiste…

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 thoughts on “Le fantasme du mercredi, un boulot pardi !

  1. ben je me trompe maybe mais tu sais ils doivent pas arriver à coupler fille motivée/souriante/bosseuse et jeune maman, tout ouvert d’esprit qu’ils sont au premier abord… Accroches toi ! moi je crois en toi !!!!! SMACK

  2. Je suis à Nantes depuis un peu plus d un an maintenant, sans repères aucuns, je suis tombée sur ton blog qui m a de suite enchantée! C est notamment grâce à toi que j embarque mon Jules ( pourtant nantais !) dans des petits coins sympas toujours insoupçonnés, ne cessant ainsi de l ettonner de mon adpatation dans sa chère citée nantaise ;)! Et pour tout ça je tenais sincèrement à te remercier ! Mais revenons à nos moutons… j ai moi aussi passé une période de chômage à mon arrivée à Nantes , je noyais mon ennuie dans d interminables virées shoppings qui se soldaient souvent par des « non achats » ( bien trop culpabilisants) et de longues balades sur l erdre oú je méditais entre autres à ma place dans la société ! Par chance j ai depuis trouver un boulot sympa ! Je te souhaite ainsi de trouver un poste qui te convienne! Cependant, totalement sous le charme de l esprit flottant dans tes articles, et de ton « bon » goût ( assez rare pour le souligner !), je me demandais si tu avais déjà réfléchis à créer un concept autour de ce foisonnement d idées et de conseils qui t animent? Peut être une nouvelle piste à explorer …

    1. Merci beaucoup pour ton « petit » mot Caro ! Je suis très touchée… J’ai déjà réfléchi oui à faire des petites choses autour de mes idées, mais j’ai encore un peu peur de me lancer je crois… Mais finalement, ça serait peut-être la meilleure chose à faire… Faut que je trouve le courage ! Merci tout plein en tous cas 😉

      1. Coucou !

        Je découvre ton commentaire, et dans ma vendée d’adoption j’ai rencontré le même problème que toi ( tout comme pour mes candidatures à travers toute la France. J’ai pourtant été jusqu’à créer un joli site de candidature pour postuler à un poste qui me faisait rêver et même pour celui ci je n’ai jamais eu de réponse)

        J’ai lancé mon petit concept, c’est difficile mais ça plait , et je commence à me dire que de toutes façons vu ce que donne le marché de l’emploi actuellement, j ‘irai plus vite à gagner ma vie avec mes petits projets ♥

        Si tu as envie de te lancer il y a des aides lorsqu’on est demandeur d’emploi et tu peux normalement bénéficier de chouettes formations et accompagnements par la boutique de gestion. N’hésite pas à me faire un petit mot si tu souhaites avoir davantage d’infos 🙂

        Bon courage dans tes démarches,

        Sarah

        1. Merci beaucoup pour tes encouragements… C’est vrai qu’il faut savoir se jeter à l’eau et se lancer !!! Allez… hauts les coeurs et bonne continuation à toi 🙂

  3. – Toute ma vie est un labyrinthe, je fais toujours des hauts et des bas ! Tiens, le mois dernier je bouffais des nouilles pour m’en sortir et demain des femmes rempliront mes poches avec des diamants ! Aujourd’hui je suis l’idole de tout le monde et demain je serais un moins que rien !
    – Non, tu n’as pas besoin de courir le monde après ton destin comme un cheval sauvage !

  4. Comme je te comprend ! Cela fait 2 ans que je cherchais du travail. J’ai eu ton optimisme au début, notamment parce qu’on m’a fait des offres (que j’ai refusé car c’était le début de mes recherches et que ça ne me convenait pas). Et puis j’ai déménagé à Nantes. J’avais déjà commencé à chercher sur place avant mais rien. Quelques entretiens pour des petits cdd ou je n’avais moi non plus pas de nouvelles après. De quoi miner le moral… Et j’ai fini par trouver un peu par « hasard »puisqu’il n’y a pas si longtemps que ça je ne connaissait même pas ce métier ! Et comme l’a dit un commentaire précédent malheureusement les employeurs ne sont pas très conciliants avec les jeunes mamans ou les femmes en âge de le devenir.. Je te souhaite beaucoup de courage et de trouver quelque chose qui te plaira et surtout en CDI !!!

  5. Hello,
    « c’est le jeu du CDD » je trouve cette phrase horrible et pas très intelligentes pour un DG !! Je travaille actuellement pour une sté qui « utilise » l’intérim et le cdd à outrance. J’ai de la compassion pour toi. Je n’aime pas cette façon d’utiliser (exploiter) les gens comme des mouchoirs. Quant on en a plus besoin on jette. Enfin,…bref.
    Je te souhaite de trouvé quelques choses. Belle journée à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.