nov 232015
 

IMG_4423

Quand j’ai le moral dans les chaussettes, j’ai besoin de cuisiner. Et si possible de faire des gâteaux. Je suis comme ça moi! A la maison, le sucre adoucit les moeurs ! Alors autant te dire que ces derniers temps, vu la morosité de l’actualité, j’en ai passé du temps derrière mes fourneaux ! Ma dernière lubie ? Le gâteau magique !

Je sais, je sais… Le gâteau magique, c’est déjà un peu dépassé, mais j’ai laissé la vague d’engouement général passer, sans trop y croire… J’étais super sceptique sur cette préparation censée donner une couche de flan, une couche de crème et une couche de génoise… Genre, un seul gâteau qui fait tout ça ! Et puis un jour, la curiosité a été trop grande, et je me suis lancée !

C’est sur Papilles & Pupilles que j’ai trouvé la recette qui m’inspirait le plus et je me suis jetée à l’eau ! Et je dois dire que j’ai carrément été bluffée par le résultat ! En plus c’est tout simple à préparer !

Il suffit d’avoir un moule à manqué de 24 cm de diamètre. Ne me demandez pas pourquoi ! Mais comme sur son blog Anne dit que c’est obligatoire, je ne me suis pas posé de questions.

On commence par préchauffer le four à 150° chaleur statique. Ne me demandez pas non plus pourquoi statique la chaleur… Comme c’était écrit, j’ai appliqué sans réfléchir…

Sinon, il faudra :

  • 50 cl de lait
  • 2 gousses de vanille
  • 4 oeufs
  • 150g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 125 g de beurre
  • 110 g de farine

On commence par ouvrir les gousses de vanille et les gratter pour mettre les graines (et les gousses) dans le lait, à chauffer. On laisse infuser. Il parait qu’il faut laisser minimum une heure… Mais ne vous en faites pas, ça marche aussi quand l’heure se transforme en 10 minutes…

Puis on mélange les jaunes d’oeufs avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Mais vraiment. On fait pas semblant, hein ! Ca peut paraitre un peu long, mais là on ne déconne pas avec le timing cette fois ! Puis on ajoute le beurre fondu et on touille, on touille… Mais on touille activement, avec le batteur ou même mieux… Pour les chanceuses, on laisse le Kitchenaid travailler tout seul.

Ensuite on ajoute la farine. Et on continue de mélanger pendant quelques minutes. C’est long et ça fait du bruit. Oui, je sais.

Enfin, on ajoute le lait en un mince filet tout en continuant de battre. (C’est là qu’on commence à sentir la tendinite nous guetter…)

Pour finir, à cette préparation, on ajoute les blancs d’oeufs battus en neige très ferme. C’est pas facile parce que la première préparation est super liquide. Mais on ne panique pas. On touille avec un fouet à la main, doucement. On ne casse surtout pas les blancs. Il reste de gros morceaux? Pas grave ! J’ai essayé en ne mélangeant quasiment pas (ma préparation ressemblait à un plat d’oeufs à la neige) et c’était le meilleur résultat obtenu !

On verse tout ça dans le moule (sans oublier de bien le beurrer ou le chemiser s’il n’est pas en silicone!) et hop ! Au four pendant 50 minutes. On le laisse refroidir puis on le pose tranquillement au frigo pendant une nuit minimum. Et le lendemain, il devrait être prêt à être démouler…

C’est là que l’on stresse quand on a le couteau en main… Et puis c’est tellement chic quand on voit qu’il y a pour de vrai les 3 couches comme sur les photos qu’on avait vues… MAGIQUE ! Je vous avais prévenus !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

 Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.