Le syndrome du yaourt, je l’avais déjà évoqué ici. Et je me doute que j’avais soulevé des dizaines, que dis-je des centaines d’interrogations, au moins ! Aujourd’hui, je vais vous livrer la réponse que vous attendiez tant. Mais qu’est-ce donc que le syndrome du yaourt ?

La peau qui vire laiteuse ? Une manie qui consiste à tout mettre en pots ? Non, non, non, rien de tout ça ! Un truc bien plus terre à terre. Un truc tout con finalement, qui fait son apparition dans des situation diverses et variées. Le plus flagrant c’est au rayon yaourt des supermarchés. (D’où le nom, tu l’auras compris si ton QI dépasse les 0% d’un Taillefine !)

Je suis sûre que cette histoire va te parler… Devant cette multitude de choix et de parfums, que faire ? Nature 0% ou nature au lait entier ? Aux fruits rouges ou au caramel ? Danette ou compote ? Fromage blanc ou laitage au soja ? Non vraiment, comment faire son choix devant tant de possibilités ? Légère variante un brin plus glamour, ça le fait aussi au rayon shampoing. Pour cheveux secs ou cheveux colorés ? Antipelliculaire ou pour cheveux fins ? Avec ou sans paraben ? A la camomille ou à l’huile d’Argan ? Ca y est tu saisis le concept ?

Quoi ? Comment ça c’est juste de l’indécision ?

Oui, c’est sûr on pourrait aussi dire tout bêtement « Trop de choix tue le choix ». Ca serait plus simple et plus direct. Mais c’est quand même carrément moins drôle. Et puis, moi, je trouve que le « syndrome du yaourt » c’est beaucoup plus évocateur. Et ça fait toujours son petit effet de dire à un pote en pleine interrogation « Coca light ou Coca zéro ? », d’un ton assez dramatique « Ah oui, je vois, toi aussi, tu es atteint du syndrome du yaourt… »

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Le syndrome du yaourt

    1. Oh c’est marrant cette coïncidence avec ton post ! La photo, en fait, je l’ai chopée sur internet… vilaine fille que je suis ! Bon courage avec tes yaourts alors ! Et bises à Lombard Street pour moi 😉

  1. “Le syndrome du yaourt” c’est le moment de solitude qui survient lorsqu’on à trop de choix… du coup, si je sens que le syndrome me prend, je change de rayon …

  2. Petits suisses 30 % classiques, Petits Filous à la fraise, Danette chocolat noir, Sojasun vanille.

    Tout le reste ne sert à rien 🙂

    ( ou est meilleur fait maison )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.