avr 232012
 

EDIT DU 14 JUIN 2012 : Emballée par ma première impression, j’y suis retournée pour boire un verre il y a une quinzaine de jours. Il était 18:30 environ. Toutes les tables étaient dressées pour le resto. Comme une impression de déranger… Accueil un peu froid… La table d’à côté a droit à des petites choses à grignoter, peut-être parce qu’ils ont pris de coupettes ? Nous, à 7 € le verre de vin, ça doit pas être assez rentable. On regarde la carte quand même, histoire de se tâter un peu pour prolonger ou non la soirée là-bas. Sauf que désormais ce qu’ils appellent « fingerfood » (entendez par là Burger, club sandwich, tartare, autant dire ce qu’il y a de plus tentant et de plus abordable, même si les burgers vont jusqu’à 26 €) n’est servi que de 22:00 à minuit !!! Quel dommage ! Reste plus qu’à espérer que la qualité n’a pas changé…

***

J’avoue, au départ, j’y allais un peu à reculons. Je ne sais pas pourquoi.Peut-être le côté trop branchouille qui me faisait un peu peur. Un peu flippée que ça me rappelle trop Paris. Je sais pas. On n’est pas là pour faire mon analyse de toute façon, hein?!?! Donc quand Belle Maman m’a proposé de réserver dans un bon resto pour l’anniv de Mr. Big, je me suis dit que c’était l’occasion de tester. Allez, hop! Jetons-nous à l’eau !

 

Même les toilettes sont chics...

Pour te faire un petit topo, le Vertigo, c’est un resto-bar ouvert en Novembre dernier par Ange-Marie Appere, déjà propriétaire du Taï Shogun, sur l’île de Nantes. A deux pas des machines, il occupe le 6ème et le 7ème étage d’un immeuble récent. Il y a certes, le resto, mais aussi un sky bar, un bar sur le roof-top quoi, et puis une salle que l’on peut réserver pour des soirées privées, séminaires et tutti quanti.

Arrivés en bas de l’immeuble, on monte dans l’ascenseur. Il est plutôt joliment décoré d’ailleurs. Je me sens moins clostro que d’habitude. Ça me rappelle le Kong à Paris, et c’est bon signe. J’aimais bien cet endroit. En haut, on commence à en prendre plein la vue. C’est chic, feutré, bien décoré, clair et lumineux. Un vrai espace bar autour du comptoir et une salle de resto sous une grande verrière avec un piano à queue qui trône. Bon, j’avoue, juste un détail qui m’a fait tiquer (mais parce que je suis difficile!) ce sont les LED. Je suis pas fan quand elles changent de couleur. Mais bon… ce n’est qu’un détail.

A table, on est super bien assis. C’est calme mais pas mort. J’aime bien. Une ambiance qui me rappelle un peu les bars d’hôtel que j’affectionne tout particulièrement. Un autre bon point. La carte est super alléchante. Les prix un peu moins, mais en faisant gaffe, dans les plus petits prix, on notera la Caesar Salad à 15 €, le Vertigo Burger, le Club Foie Gras, ou le Tartare à 18 €. Pas de formule le soir. Ça c’est pour la Finger Food. Sinon, il y a aussi une carte plus « classique » avec de la lotte, du turbot ou des viandes (de 19 à 28 € le plat en moyenne). Une délicieuse mise en bouche plus tard, la commande est prise. Le service est vraiment adorable. On sent que l’on a envie de prendre soin de nous. C’est tout bête, mais qu’est-ce que ça fait du bien ! Les plats arrivent. Ils sont tour juste chauds, c’est dommage. MAIS, car il y a un « mais » et pas des moindres… c’est délicieux. Original, frais, subtil. Rien à redire ! On se régale d’abord avec les yeux, car la présentation est top, mais les papilles dansent également sous le palais. Le burger aux morilles de Big est une simple tuerie. Des morilles en veux-tu en voilà, très généreusement servies, avec une sauce quasi-divine. Rien que ça oui ! Et je ne te parle même pas des frites maison… ni du pain fait maison… ni du steack haché coupé au couteau… hummmmm, rien que d’y penser… Ma lotte et son riz à l’encre de seiche sont succulents également. On savoure chaque bouchée. Et on reste bouche bée. On ne s’y attendait pas vraiment. Scotchés donc par nos assiettes, par la vue aussi, sur le sud de Nantes. On aurait préféré la vue de l’autre côté, sur le centre ville, mais ça c’est le privilège du bar, de la terrasse, et du fumoir.

Car oui, il y a un fumoir. Je ne suis pas allée le visiter because déjà j’ai arrêté de fumer, on va pas tenter le diable non plus! Mais les fauteuils et canapés en cuir font bien envie. On peux y siroter son verre tranquillou avec son mégot. A l’ancienne quoi ! Et puis, le système de sas est tellement bien fait qu’on ne sent absolument rien depuis l’extérieur.

Côté desserts, l’assiette de sorbets m’a laissé un souvenir ému. Rien que du fait-maison. Un délice. Forcément j’ai aussi voulu goûter à l’assiette pour les mordus de KKO, en grande gourmande que je suis. Je te rassure tout de suite, on était 4, et on a partagé les desserts hein! Je ne me suis pas tout enfilé toute seule ! Le chocolat était un peu décevant comparé au reste. Très bon, hein ! On s’entend, mais pas à la hauteur du reste du repas.

Mon verdict ? Tu l’auras compris, je suis enchantée. Et je n’ai même pas encore testé la terrasse, météo pourrie oblige ! (Et ouverture prévue début mai seulement me semble-t-il) Un vrai bonheur pour les gourmands, à la hauteur du Taï Shogun que j’aime déjà d’amour. Un lieu comme il en manquait à Nantes, avec juste ce qu’il faut de branchitude. J’ai bien hâte de tester le brunch du dimanche, au soleil, l’été, ça doit être carrément l’apothéose. Alors même si le service est un peu long, rien ne presse, même si ça coûte un peu un bras pour certains plats, ça vaut la peine tout simplement. Sans doute l’un des meilleurs restaurants de Nantes !!! (Et on me souffle dans l’oreillette que la carte de Finger Food reste à l’année, mais que la carte plus tradi devrait changer au fil des saisons…)

 

Le Vertigo
www.vertigo-restaurant.com
3 mail Front Populaire, 44200 Nantes, France
Téléphone : 02 51 82 70 44
contact@vertigo-restaurant.com
Le service de restauration et de bar est assuré 7 jours sur 7, de 8 h (petits-déjeuners) à 2 h (fin de soirée) en service continu.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

  23 Responses to “Le Vertigo, nouveau hot spot Nantais !”

Comments (22) Pingbacks (1)
  1. Mmmmm ça donne envie tout ça! Et joyeux anniversaire au passage à Mr Big!

  2. Hum voici une adresse que tu me donnes bien envie de tester! (le Taï Shogun aussi ;) )

  3. Ca fait méga branchouille en effet… mais les plats sont très appétissants et ton article aussi !
    J’aurai bien envie de tester la terrasse du bar ce week-end (oui oui je viens à nouveau sur mes terres)
    … on me dit dans l’oreillette que sous la pluie c’est moins sympatoche ;)

    • Oh oui ! Je te conseille vraiment d’aller y faire un tour ce we ! Pour la météo, rien n’est joué et la terrasse doit vraiment valoir le détour… Tu me diras ;)

  4. Il va être temps que je change de cantine….

  5. Cela donne très envie de découvrir le Vertigo! Les tonalités de la décoration me font penser au Song. Mon dernier coup de coeur niveau restaurant sur Nantes et le Song pour le moment, avant c’était Le Baron Lefevre. Les connaissez vous?

    • Il faut vraiment que je teste le Song. Je n’en entends que du bien… Merci pour cette petite piqûre de rappel ;) Quant à la Maison Baron Lefevre, oui, je connais. C’est en effet très bon également je trouve…

  6. Mais il s’est fait super discret ce Vertigo, heureusement que tu es là pour lui faire sa pub!
    Je compte bien tester ce burger aux morilles :D
    Et le reste de la carte me fait saliver . La terrasse sur le toit, j adore ! Vive les les brunchs ou petites dej au soleil :)
    Merci pour la découverte.

    Ps: c’est guindé ou est ce qu-on peut y aller en « after » à 8h tu crois ?
    Parce que quand je vois  » voiturier , berline etc », je me dis que le mix des genres ne doit pas fonctionner…

    • Oui c’est vrai qu’il s’est fait assez discret, on n’en a pas tant que ça entendu parler…
      En toute honnêteté c’est un peu guindé, mais rien d’affolant. A mon avis, c’est parfait pour un verre en after… Le mieux est encore d’aller voir ;)
      (Et oui, le burger aux morilles est juste hallucinant ! Il FAUT le tester…)

  7. Cela fait plusieurs fois que j’écris des commentaires sur vos articles, sans jamais savoir si vous les recevez puisque jamais affichés dans les blablas. Je suis un peu étonnée du coup, à moins que la sélection des commentaires soit stricte, ou que vous en receviez beaucoup trop…

    • Bonjour Liloya, je suis vraiment désolée, je viens de voir tes commentaires qui étaient malencontreusement partis dans les indésirables. Je ne vérifie pas assez souvent ce genre d’erreur qui peut arriver avec les anti-spam. Tout devrait rentrer dans l’ordre désormais ;)

  8. Je n’entends que du bien de ce restaurant ! Je comptais emmener mon frère pour son anniversaire et ce post m’en donne encore + envie !

    Merci !

  9. J’ai testé le Vertigo la semaine dernière après avoir lu ton article. En effet les snacks sont servis après 22h. Mais ils ont eu la gentillesse de me faire le burger Vertigo tout de même car il n’y avait pas beaucoup de monde. Je l’ai trouvé bon mais quand même cher pour un burger. Le dessert pour les fans de chocolat était parfait. Le service était impeccable, l’environnement est super, en bref, on a passé une excellente soirée. Encore merci pour le tuyau Mo.

    • MErci à toi ! Ouf… Donc ils peuvent parfois servir le burger avant 22h… C’est bon à savoir parce que ça m’avait quand même pas mal choquée quand j’avais vu les nouveaux horaires… Je suis ravie que ça t’aie plu en tous cas ;)

  10. Un petit merci à cette jolie nantaise qui nous a fait découvrir un resto enfin branché, avec un décor soigné, une terrasse extraordinaire et une carte variée.
    Nous avons passé un excellent moment en famille et j’y retournerai avec plaisir en amoureux ou entre copains.
    Un petit bonjour aussi au DJ qui était présent ce soir là et qui s’envolait pour montpellier ou nous aurons plaisir à le retrouver.

 Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.