Décidément, ça bouge rue des 3 croissants ! Après Coeur 2 Bambou début septembre, c’est la boutique Les Trésors Partagés qui vient tout juste d’ouvrir ses portes. Aux manettes de ce joli repère, on découvre Eglantine, un joli brin de fille qui a bossé plusieurs années dans la mode.

Et c’est avec son oeil affûté qu’elle dégotte pour nous des trésors. Trésors partagés. Pourquoi partagés ? Parce que « Les marques sont liées à la notion de partage. Le commerce équitable permet que les artisans à l’autre bout du monde puissent travailler dignement avec un salaire juste. C’est le partage des richesses. Le coton biologique, les matières recyclées qui permettent d’économiser les ressources naturelles telles que l’eau et de préserver notre planète. C’est le partage des ressources. Le « Made in France » c’est le partage d’un savoir faire. » Une bien jolie démarche donc !

La sélection est pointue et on adore trouver ici les charmantes petites marques qu’on n’avait pas forcément encore à Nantes ! A nous les chaussures Patricia Blanchet (dont je te parlais déjà ici…) Gniiiiiiiiiiiiii hystérique devant les fameux souliers à paillettes ! Les sacs en cuir végétal sont carrément déments et pas hors de prix… Et comme on est dans un concept store et qu’Eglantine fonctionne au coup de coeur, on trouve aussi bien des vêtements que des étoles, de la déco, des bijoux, des cosmétiques (entre autres Pulpe de vie), les jolis accessoires de tête Adeli Paris… Mon coup de coeur ? Les tasses Sobigraphie very girly avec des licornes parfaites !

Une bien jolie boutique à découvrir d’urgence…

  
Les Trésors Partagés
www.lestresorspartages.com
Facebook : Les trésors partagés – concept store éthique
10 rue des 3 Croissants à Nantes
Lundi : 14:30 – 19:00
Du mardi au samedi : 10:30 – 19:00
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Les trésors partagés, concept store éthique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.