Je suis une fausse calme. C’est pas moi qui le dis, c’est ma môman. J’ai l’air zen comme ça, et puis finalement, un rien me met en boule, je sors les griffes, je m’énerve, et parfois de la fumée sort par mes narines. Le genre glam’ tu vois… Et puis l’année dernière j’ai découvert la sophrologie.

Bon, ok, dit comme ça, j’avoue on se croirait un peu (beaucoup ?) dans une pub « Perle de Lait ». Mais il faut rendre à César ce qui appartient à César. Et oui, je le clame haut et fort, la sophrologie, ça a changé pas mal de choses dans ma vie.

Déjà faut être claire, rien de véritablement médical là dedans. Et je te livre ici juste un ressenti personnel, en rien universel. La sophrologie c’est un peu une philosophie de vie, dans le genre yoga, en moins perché. Parce que le yoga j’avais déjà essayé mais ce ne fut pas bien convainquant. Je dois pas être assez hippie dans ma tête pour ça ! J’aime bien les choses terre à terre, moi. Et puis, la sophrologie donne des outils pour améliorer le quotidien. Sans pratique chez soi, pas de véritable progrès. J’aime bien l’idée.

Il y a des séances individuelles et des séances collectives. J’ai un faible pour les groupes, parce que je trouve ça vachement sympa de partager son ressenti, et d’avoir celui des autres après un exercice. Faut dire aussi que j’ai toujours (oui, enfin, 2 fois!) la chance de tomber dans des modules où nous ne sommes que 4 ou 5. Autant dire des micro groupes, quoi ! Et justement, les modules, ils s’organisent autour d’une thématique pour 3 mois, une dizaine de séances d’une heure à une heure et demi. Ainsi, on peut tester sans engagement à l’année. Ce qui est plutôt malin je trouve.

Et qu’est ce qu’on fait ? On apprend à respirer correctement, de façon plus naturelle, on améliore sa concentration, on essaye d’être réellement à l’écoute de son corps, on apprend à bien s’endormir, à faire la sieste… Pour tout vous dire en ce moment, mon objectif, c’est de réussir à me concentrer sur rien, à faire le vide absolu. Si, si ! Il parait que c’est possible ! Et j’y arrive de mieux en mieux. Et puis, on gère son stress, on apprend à mettre des mots sur ses sensations… C’est finalement une démarche assez enfantine qui nous pousse à sortir des idées reçues, à redécouvrir notre corps. Et puis, on nous explique aussi les choses. Ainsi, quand on respire mieux, plus profondément, les cellules sont plus oxygénées, et donc les défenses immunitaires boostées. (Tu les visualises toi aussi les petites cellules dans « Il était une vois la vie » ?)

En plus au fil des exercices, on ressent tout un tas de choses assez étranges, la plupart du temps hyper agréables. L’autre jour, par exemple, j’avais l’impression que mon corps s’étalait sur le sol, se liquéfiait complètement. Parfois aussi, ça me fait une boule de chaleur dans le ventre, qui se diffuse dans tous le corps… Bon, j’avoue que parfois, ça fait tout bizarre, et j’ai l’impression d’avoir pris des champis, mais j’adore l’idée de redécouvrir des sensations primaires !

Moi, je suis accro en tous cas ! Et je ne peux que conseiller d’essayer, tant l’expérience est intéressante…

Centre de Sophrologie
13 place Viarme
44000 Nantes
Tél : 02 40 47 81 36
le site web

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “Ode à la Sophrologie

  1. Ça donne envie! J’avais testé la sophrologie pendant ma grossesse et j’avais été très agréablement surprise! Aurais-tu des bonnes adresses pilates sur Nantes et club de gym en général (celui avec tes pipelettes …)? Il faut que je m’y mettes sérieusement et le pilates me dirait bien. Merci.

    1. Non j’ai pas encore de bonne adresse Pilates mais si tu trouves, je suis preneuse ! Pour le club de gym, c’était Central Form à Canclaux. Ca casse pas trois pattes à un canard, j’y allais surtout parce que c’était proche de chez moi. Mais de toute façon mon abonnement a expiré !

  2. J’ai voulu tester et je suis tombée sur un mec complètement taré qui me disait (entre autres) que j’étais hantée par des âmes torturées et qui ne voulait pas me toucher parce que c’était contagieux.

    1. Ohhhh le bad trip ! Mais il y a aussi des gens très bien dans ce domaine, je te rassure ! Faut pas rester sur une mauvaise impression 😉

  3. j’adore la sophrologie ça relaxe vraiment parfois on a besoin d’être guidée pour se déconnecter … ça tombe bien ma mutuelle me rembourse 4 séances par an d’ailleur s faut que je m’inscrive je n’ai fait qu’une cette année, par manque de temps :-/ important de s’occuper de soi …belle journée

  4. On me défini un peu comme toi, calme et discrète en apparence, mais c’est de la lave en fusion à l’intérieur, justement je teste le yoga pour ça depuis la rentrée, et pour l’instant heu bof… ça m’apporte pas grand chose, je commence par contre à sentir les effets des séances de relaxation qu’on fait en début et en fin de séance… alors on verra une fois l’année écoulée mais c’est peut être vers la sophro qu’il faut que je m’oriente… merci pour cet article intéressant en tous cas !

    1. Oui justement lors du premier module « Détente et relaxation », on en faisait beaucoup de relaxation. A chaque fois, j’étais reposée et apaisée après une sénace, comme après une bonne nuit de sommeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.