C’est l’été et ouf, le soleil fait son come-back ! Et moi ce que j’aime l’été c’est préparer de bons petits apéros sans y passer 3 plombes. Alors oui régulièrement, le pesto est de la partie parce qu’est tellement facile à préparer et qu’en plus, hermétiquement fermé dans un pot de confiote au frigo, ça se conserve plusieurs jours… Pratique ! Et puis, depuis que l’été dernier, un peu par hasard, j’ai pu le faire goûter à Olivier Roellinger himself, et qu’il m’a même demandé ma recette, c’est devenu mon it-dip !

Alors c’est tout simple, il faut simplement un blender.

Dedans, il suffit de mélanger :

– 2 bouquets de basilic effeuillés

– 1 grosse poignée de roquette

– environ 15 gousses d’ail confit (beaucoup moins fort que l’ail frais, plus subtil, un régal…)

– environ 30 grammes de parmesan râpé

– environ 30 grammes de pignons de pin torréfiés (passés quelques minutes à la poêle à sec, histoire qu’ils développent bien leur arôme)

de l’huile d’olive pour « lier »

– un peu de sel et de poivre

Hop ! Le blender en route, on rajoute de l’huile d’olive pour « liquéfier ». On goûte, et selon les goûts on rajoute un peu de ceci ou un peu de cela… Et en 2 minutes c’est prêt! Tellement simple…

 

Et quitte à parler gourmandises aujourd’hui, j’en profite pour partager avec vous ce lien vers le blog cuisine d’une autre Nantaise.Je l’ai découvert hier, et Oh Mon Dieu ! Tout me fait envie…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 thoughts on “Pesto presto

    1. Voui voui voui c’est véridique ! Une soirée à Saint-Malo, mon pesto à l’apéro, et comme c’est un copain de copains, on s’est mis à papoter. (Très sympa d’ailleurs !) Et c’est avec un trac monstre que je l’ai vu en prendre, puis se resservir… Donc je lui ai glissé que c’était mon mien et hop ! Ni une ni deux, il m’a demandé comment je le faisais, et nous voilà à papoter popote tous les 2 😉 Un chouette souvenir !

  1. Non sérieux, tu l’as fait goûter à Olivier?!! 🙂
    Où est ce que tu achètes ton ail confit?
    ça me dit bien d’essayer moi qui ait pris l’habitude de l’acheter tout fait..

    1. Mon ail confit je l’achète à Talensac en général, soit chez le traiteur italien, soit chez le marchand de fruits secs et confits au milieu du marché à peu près… Tu verras, c’est hyper facile, et après on n’a plus du tout envie de l’acheter tout fait 😉

  2. Hihihi. Je lis ton blog comme d’hab (je viens toujours fouiner pour voir tes bonnes adresses) et oh surprise, il y a un lien vers mon blog!!! Je t’ai découvert via Nantes Privée. Tu m’as initié au Rouge baiser, testé et approuvé pour le mariage d’amis en juillet! Alors je te réserve une part du prochain brownie :p

    1. Ohhhh comme c’est rigolo ! Le monde est petit ! Moi j’ai testé hier aprem ta recette de flan pâtissier et au vu de ce qui reste dans le plat, ça a été un vrai succès ! Je pense que je vais en tester plein d’autres 🙂 Moi je t’ai découverte un peu par hasard, mais tu es déjà bien classée dans mes marque-pages ! Merci tout plein ! Et à bientôt ?!?!

      1. Rha c’est vrai que ce flan est une tuerie. Essaie la version au chocolat, elle est à tomber. Si tu testes d’autres recettes, n’hésite pas pas à me donner tes impressions.

  3. La classe Olivier Roellinger… y a t’il rajouté qques épices??!!
    De retour d’Italie, je viens juste de découvrir ton blog, et rien que cette ptite recette, ça me met l’eau à la bouche, pour déguster et également pour me promener un peu plus sur ton web-chez-toi!!
    Buon appetito e a la prossima!!

    1. Merci beaucoup et bienvenue à toi dans mon petit web-chez-moi comme tu dis… (j’adooooore cette expression!) Malheureusement il ne m’a suggéré aucune épice à rajouter dedans… Bon retour à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.