Un mois après le jour J, reposée, fraiche et dispose, me voilà en pleine interrogation : « Et si c’était à refaire? »  « Qu’est ce que je changerais ? »  Sans vouloir jouer les éternelles insatisfaites, j’avais envie de partager mes erreurs et mes bons plans. Alors après un debrief d’une bonne demie journée avec mon BFF, on a établi une petite liste qui peut être utile à celles qui prévoient de sauter le pas :

Ce que je garderais contre vents et marées :

La semaine entière de préparatifs avec les proches pour en profiter un max. En plus, quand on a passé toute la semaine ensemble c’est moins frustrant de ne (quasiment) pas se voir de la soirée.

Les heures entières passées sur le net à dénicher pile poil ce que je voulais en matière de déco. Finalement, les détails sont TRES importants, c’est ça que donne le ton !

Le dresscode : On avait joint aux faire-parts un petit mode d’emploi du mariage, précisant que l’ambiance allait être très cool. Du coup, les invités sont venus habillés comme ils le sentaient sans obligation. Personne n’avait l’air déguisé, et les hommes, pour la plupart en jean et chemise étaient à l’aise, et m’ont même glissé que c’était une idée super !

Le bar à bonbons qui a été dévalisé en moins de deux

– Le fait d’aller à la mairie tout simplement entre mariés et témoins, chantant à tue-tête dans la voiture

Les cendriers à foison. Les non-fumeurs avaient dit qu’il y en avait beaucoup trop. N’empêche qu’on a trouvé quasiment aucun mégot par terre le lendemain. Et puis, on avait des petit pots de yaourt en rab’. Un peu de sable et hop ! Le tour est joué !

Le non-plan de table. Juste des tables de 4 à 10 personnes éparpillées aux 4 coins du jardin, et les invités qui s’installent où ils veulent, en compagnie des gens qu’ils veulent.

La limonade aux fruits rouges et le thé glacé faits maison. Quand on porte une attention particulière aux boissons sans alcool, on en boit ! Plus fun que de l’eau entre les coupettes !

L’absence d’alcool fort. Uniquement du vin et du champagne. C’est bien suffisant et ça évite les lourdeurs éthyliques en fin de soirée.

Le lancer de fraises tagada à la sortie de la Mairie. C’est la meilleure amie de ma mère qui nous a fait la surprise. C’était juste drôle et décalé, pile poil dans le ton du mariage ! On a adoré. (Mais ça fait un peu mal ! Mieux vaut avoir des copains qui visent bien et ouvrir grand la bouche !) Finalement quelques une seulement ont été lancées, et le reste a été picoré avec plaisir…

Les BADGES (mais un post entier y sera consacré, je ne vous en dit pas plus!)

Ce que je modifierais :

– Façon bal de promo (enfin, moi j’y avais eu droit …) on avait disposé 8 appareils photo jetables sur les tables pour que les invités immortalisent librement leur vision de la soirée. Le résultat est finalement plutôt décevant. A l’ère du numérique où on shoote sans trop faire attention, on a eu pas mal de ratés. Je mettrais plutôt des calepins à la place pour que chacun écrive des petits mots où fasse des croquis. On avait bien prévu un livre d’or mais finalement peu de personnes l’ont vu, ou trop tard, ou trop alcoolisées…

– On avait prévu de le faire et pourtant, dans le speed de la soirée, on a zappé, mais laisser une table avec le fromage et le pain sortis jusqu’au petit matin, ça permet de combler les petites fringales nocturnes des danseurs les plus motivés.

– Comme la fête se déroulait chez mes parents c’était ambiance très « à la bonne franquette ».  De nombreux invités m’avaient demandé s’ils pouvaient faire quelque chose pour aider. Avec le recul, je répondrais que j’aurais surtout besoin d’un tout petit coup de main PENDANT la soirée. Débarrasser un verre, ramasser une bouteille vide… Ça prend 2 minutes et ça représente BEAUCOUP pour les organisateurs. Comme tout était home-made de la déco à la cuisine, en passant par l’organisation, de même, je donnerais des missions PRÉCISES aux proches, afin qu’ils ne soient pas perdus. « Toi, tu t’occupes du vin rouge, qu’il y en ait toujours de sorti. », « Toi, tu gères le fromage. »… Et pour faciliter tout ça, j’aurais tout bien étiqueté la cuisine « Champagne », « Bouteilles vides », « Rosé », « Sac de pain », « plats à desserts » etc…

– Et surtout prendre un(e) photographe. Moi je m’étais dit qu’avec les numériques et tout le tintouin, on aurait de toute façon plein de photos. Oui c’est le cas. Mais bon… Déjà faut les récupérer. Et puis, c’est quand même un peu frustrant de ne pas avoir de photos de famille, des mariés avec leur groupe de potes etc… Donc oui, c’est un budget, oui, c’est un peu (beaucoup!) pénible sur le coup, mais au moins, on est sûr d’avoir de jolies photos « classiques », des belles photos d’ambiance, des souvenirs de tout le monde, et ça évite les frustrations…

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 thoughts on “Si c’était à refaire…

  1. Je te suis depuis peu, merci Hellocoton !, et franchement merci de ces conseils car bien entendu c’est souvent ceux la qui pêche le plus dans l’organisation et la soirée !

    En tous les cas, tous mes voeux de bonheur chère compatriote nantaise !

  2. Oui moi je valide a mort! C était surtout super chouette! Le truc que je changerais c est de prévoir la voiture de retour vers le futur pour revivre tout ces moments!

  3. Première visite et premier coup de coeur…
    Je suis une « plus vieille mariée » (un mois de plus ça compte…) et je garderai les mêmes choses. Le bonheur d’être avec la famille les jours précédents (des parents qui se reparlaient pour la première fois depuis dix ans et qui ont réussi à avoir un fou_rire avec une nappe?!?!), mélanger des familles, des amis, regarder les gens faire du troc de bonbons de table en table (prochaine fois, éviter les pailles de poudre piquante : nos cousins de 14 ans ont décidé de se les fourrer dans le nez..).
    Oh le coup des cendriers, le bonheur de ne pas ramasser les mégots …
    Merci encore car pour une fois, je repense au mariage avec un vrai sourire et non pas avec le sourire forcé du « OoooooH ooooooui, ça a changé ma vie!!! »
    A bientôt d’une angevine

    1. OOOOoooooohhhh Merci ! Je suis très touchée que tu te sois reconnue dans ce billet. De mon côté je vois bien le sourire crispé du « Ohhhhhh oui ça a changé ma vie ! »…
      Bonne visite sur mon blog alors… et à bientôt ?!?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.