Illustration Pénélope Bagieu

Quand avec Mr. Big on a décidé de retaper entièrement notre appartement, en fait c’est plutôt lui qui a pris la décision parce que moi, côté bricolage, j’étais si novice que changer une ampoule toute seule relevait de l’exploit. Un peu comme l’illustre parfaitement Pénélope Bagieu ci-contre. Et puis je m’y suis mise peu à peu… J’ai même commencé à prendre goût aux virées hebdomadaires chez Casto. Un jour, c’est pour dire, je m’y suis aventurée toute seule, armée de mon iPhone, harcelant Mr. Big de mms demandant « C’est ça qu’il faut ? » ou «  Ca serait utile ça ? ». Et puis je crois que maintenant, 5 mois plus tard, je me débrouille pas si mal.

Mais pas question pour autant de faire de l’ombre à la fille-qui-aime-les-trucs-de-filles qui sommeille en moi. Alors quand il a fallu faire les finitions de peinture dans la chambre nuptiale, entendez par là, se prendre la tête à peindre le dessus des plinthes sans déborder, le contour des fenêtres sans mettre de scotch parce que ça risquerait d’abimer ma manucure et tout le tralala, j’ai eu une idée lumineuse. Que dis-je une idée révolutionnaire ! Ni une ni deux, j’ai filé dans ma salle de bain prendre un vieux pinceau à fard à paupières de chez H&M acheté une broutille (et donc trop rugueux pour mes petits yeux sensibles !) Et en deux temps, hop ! Ma chambre était impec’ ! Incroyable la deuxième vie que le lui offre à ce pinceau !

Et quand j’ai repeint le plafond à la glycéro avant de m’apercevoir qu’il fallait tout nettoyer au white spirit par la suite, c’est vers ma bouteille de démaquillant Bourjois (dont je parlais ici) que mes mains se sont dirigées pour me les laver. Et là, Ô miracle ! Ça marche ! Hyper bien même ! Sur les mains d’abord, qui se retrouvent nettement moins agressées que si je les avais lavées au white spirit, puis sur le visage constellé de petites gouttes de peintures (mon côté mimi cracra !), et même sur le parquet ! Oui oui, j’ai donc démaquillé mon parquet…

Comme quoi… faut pas avoir peur d’essayer (sans demander l’avis de Monsieur ; lui il conseillera toujours une énième visite chez Brico Dépôt ou pire, cherchera des tutos sur internet !) Bref, on ne perd rien à essayer dans notre coin et à l’épater ensuite.  Bricolage et cosmétiques font plutôt bon ménage… Et vous, vous avez des astuces insolites ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Trousse à bricomaquillage

  1. Oui je suis un garçon, mais je garde mon âme d enfant! Alors quand j ai fais la grosse bêtise de m approcher trop près de ma commode laquée noir avec mon dessus de table en verre.. Et que …. Paf la commode… Et bang la montée d’ adrénaline et la bouffée de chaleur… Hop j ai dégainé la petite bouteille de vernis a ongle noir spécial haloween pour réparer ma grosse boulette!
    Et Oui ça fonctionne!
    Merci Bourjois!
    Sinon les filles si vous voulez un super truc pour épater vos Hommes quand ils percent un trou dans le mur, c est de fixer un filtre a café ouvert avec un bout de scotch, juste en dessous du trou, comme ça toute la poussière tombe directement dedans et pas  » Ho t en a mis partout!!!!! »

    1. Merci Carlou pour tes bons conseils ! Pas mal le coup du vernis ! J’aime bien l’idée…
      Et pour le filtre à café, c’est top aussi, mais comme tu as déjà donné le tuyau à Mr. Big, en ce qui me concerne, je risquerais de faire un flop… Mais merci pour ces petites astuces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.