Sep 132015
 

IMG_3669

Comme je vous le disais la semaine dernière, cet été, avec Mr. Big, on a profité de notre escapade dans une bulle pour s’offrir un dîner à la Mare aux Oiseaux, et on a été conquis…

Il faisait beau, un petit peu chaud mais pas trop, juste ce qu’il faut… On était en amoureux, c’était l’été… Forcément, on était dans les meilleures conditions possibles pour savourer un bon petit dîner.

IMG_3664

C’est au jardin que l’histoire commence. Car la Mare aux Oiseaux, c’est aussi un jardin où règnent luxe calme et volupté ponctués de poules aux plumages improbables et de grues couronnées pas farouches. Dit comme ça, ça sonne un peu basse cour, mais que nenni. On est vraiment ici dans le chic ! C’est justement cet équilibre parfait qui m’a d’abord frappée : C’est chic mais pas coincé, nature mais pas hippie… Dès les premières minutes, je succombe au charme du lieu…

FullSizeRender-1

Et puis tout s’enchaîne doucement. On nous apporte le menu, le sommelier vient nous conseiller, on prend le temps de choisir calmement. Le personnel est aux petits soins et ça fait un bien fou de se sentir chouchoutés de la sorte. Surtout qu’une fois encore, le service est prévenant mais pas too much.

FullSizeRender

Nous voilà à table tout près de la volière où gazouillent des oiseaux de toutes les couleurs. Le ballet des plats est lancé. Dans l’assiette, la tomate flirte avec la fraise, le foie gras avec le petit pois, l’anguille se la joue fumée,  la fourme d’Ambert côtoie le chocolat blanc, le concombre se décline en sorbet et le chocolat est ponctué de notes pimentées. C’est surprenant, un peu rock n’ roll et surtout carrément délicieux ! On savoure chaque bouchée d’originalité et on se pâme devant les accords aussi surprenants que réussis. Chapeau !

FullSizeRender-2

De l’accueil à l’assiette nous avons été complètement conquis. Tant de gentillesse et d’attentions délicates, tant de saveurs et de parfums… On atteindrait haut la main le sans faute si l’on ne m’avait pas regardé avec de grands yeux ronds interrogateurs quand j’ai commandé un spritz à l’apéritif. Mais si l’apéritif Vénitien n’a pas la cote en Brière, on lui pardonne tant Eric Guérin et son équipe nous a révélé d’autres trésors pour les papilles…

FullSizeRender-3

***

Mon petit conseil : Un dîner à la Mare aux Oiseaux est une telle expérience que je trouve dommage de ne pas prolonger l’expérience sur la nuit. Après un tel repas, on n’a pas vraiment envie de rentrer chez soi et retrouver la réalité, alors si on peut se le permettre, dormir sur place est un choix judicieux. (En plus, ça permet de finir la bouteille de vin sans scrupule!)  Nous sommes allés jeter un coup d’oeil au clos du rouge gorge qui abrite les suites et c’est bucolique à souhait. Les chambres ont vraiment l’air empreintes de sérénité… Ça doit être plutôt canon…

***

La Mare aux Oiseaux – www.mareauxoiseaux.fr – 223 rue du chef de l’île, Fédrun
44720 Saint Joachim – Tel : 02 40 88 53 01

***

Là encore, pas de passe droit, nous avons payé notre repas comme tout le monde et donc ce billet est écrit avec la plus grande sincérité…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

  2 Responses to “Un dîner à la Mare aux Oiseaux…”

Comments (2)
  1. Tu me donnes encore plus envie ! La Mare aux Oiseaux est sur ma liste depuis longtemps ! Et tant qu’à faire y passer une nuit ! ^^

  2. Coucou !
    Je confirme pour l’hôtel, c’est vraiment à faire ! Bon… je n’avais pas vidé la bouteille pour autant car j’étais enceinte mais ce n’est que partie remise pour me rattraper !
    Il y a un tout mini « SPA » enfin une petite piscine à bulles quoi, on a adoré y barboter aussi !
    Et la table… Merveilleusement bon !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.