Alors que Décembre s’amorçait, par un dimanche ensoleillé, Mr Big et moi, on a filé à Pornic pour une journée de cocooning à la Thalasso. Invités à tester un rituel de soins en duo, autant te dire que cette journée sans MiniMo dans les gambettes, on l’attendait de pied ferme ! Et je te le donne en mille… C’était encore mieux que dans nos rêves les plus fous ! Allez… J’te raconte !

Arrivés sous un soleil radieux dans la matinée, nous avons pris le temps de savourer la vue complètement whouuuu et la quiétude ambiante autour d’un petit café avant de passer en mode peignoir et sandalettes. Affublés de nos tenues plus glam’ tu meurs, nous voilà partis à la conquête de l’espace forme où l’eau de mer est chauffée à 33°C. On se précipite sur les lits à bulles et on pouffe sous les jets d’eau. On savoure le hammam puis on se replonge dans le jacuzzi. On se paye des fou-rires en catimini. En vrai, on est comme des gosses trop contents de retrouver leur liberté. On savoure chaque minute mais le temps file…

Pause au Restaurant la Source. Tu te souviens de mon billet sur le bar Le Phare qui surplombe la plage de la Source. Et bien le restaurant est situé juste en dessous. La vue est tout aussi splendide et on a vraiment l’impression d’être presque sur la plage. La bretonne que je suis se sent tout de suite dans son élément à la vue du sable et de la mer… Un cadre de rêve dans une ambiance feutrée…

Petite promenade digestive avant la suite des festivités. On remplit nos poumons d’air iodé et nos yeux du bleu maritime. Face à Noirmoutier, on longe la côte escarpée sur le sentier des douaniers. Le meilleur est encore à venir…

Retour dans notre peignoir pour l’après midi tant attendue. Nous voilà dans une cabine de soins en duo, empreinte de sérénité. Au programme un rituel sur mesure. On commence par un bain dans une baignoire furo, faite de pin japonais. Une expérience assez inouïe. Le concept du bain dans une baignoire en bois, c’est une grande première pour moi. Pour Mr. Big aussi d’ailleurs ! Et c’est incroyablement relaxant. Dans l’eau flottent des pétales de rose et des effluves d’huiles essentielles. On se croirait dans une pub. Du coup, on rit un peu nerveusement et on ne peut pas s’empêcher de chahuter un peu. En même temps, on n’en revient pas de vivre ça. Ce cliché, les pétales de fleurs, tout ça… Whaouuuu…

30 minutes plus tard, on est dans un état proche du chamallow. On s’allonge sur la table de massage pour un gommage aux sels de la mer morte. C’est tellement bon de se faire papouiller. Je ne peux pas m’empêcher d’imaginer mes petites cellules mortes qui se font la malle sous les gestes précis de la thérapeute laissant place à une peau toute neuve, éclatante et surtout super douce !

Voici venue l’heure du massage. On opte pour le Shiatsu. Une grande première. Il s’agit de pressions exercées sur les points d’acupuncture à l’aide des doigts, coudes et paumes, en suivant les méridiens énergétiques. J’étais un peu sceptique au début j’avoue. Mais en quelques secondes, j’ai su que j’allais être conquise. C’est tellement agréable. Et même quand ça fait un peu mal, tu sais c’est ce mal-qui-fait-du-bien. Je peine à ouvrir les yeux pendant ces 50 minutes proches de l’extase. Je me laisse aller. Mr. Big s’assoupit lui aussi. On est à deux doigts d’entrer en lévitation tellement on se sent détendus.

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, on retrouve nos habits. On les enfile comme des zombies. On prend le chemin du retour les paupières encore un peu lourdes et le corps tout guimauve. On se sent dans un état second. Reboostés mais tellement détendus. On se dit qu’une journée de jolie complicité comme ça, ça fait un bien fou, que c’est sûr il faudra qu’on recommence… Et on se dit aussi qu’on a drôlement de la chance alors on remercie vraiment toute l’équipe de la Thalasso de Pornic pour leur accueil parfait…

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Une journée de rêve à la thalasso de Pornic…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.