juin 152015
 

C’était il y a une semaine et des poussières mais j’en ai encore des paillettes dans les yeux rien que d’y repenser…  Le soleil était chaud et avec Mr. Big et MiniMo on a décidé qu’on avait besoin de dépaysement. Nous voilà partis direction Planète Sauvage pour une nuit en bivouac comme dans les grandes plaines de Tanzanie…

Une approche privilégiée des animaux…

On est vendredi, il est 16:30, et on passe les portes du parc animalier, prêts à vivre une nouvelle aventure. Pas le temps de rêvasser, on rejoint notre petit groupe. On est 16 en tout. Allez hop ! On monte dans un ancien camion de l’armée équipé de vitres en plexi et de grillages et on file accompagnés de notre guide et chauffeur rentrer les animaux dans leurs pénates. On est vite dans le bain, et question dépaysement on est servis. Nous voilà sur la piste safari à suivre les girafes qui se pressent pour rentrer (ou pour manger !), à éteindre le moteur pour se faire les plus discrets possible devant les fauves, à taquiner les autruches et à observer les hippopotames sortir tranquillement de leur bassin… Le tout est agrémenté de commentaires bien vus sur les habitudes des animaux et d’anecdotes cocasses sur la vie du zoo. On est les derniers à voir les animaux ce soir. On en prend plein les yeux…

Un campement tout confort…

Vers 19:00, on arrive au campement. C’est un enclos bien fermé (ouf quand même!) au beau milieu des zèbres, gnous et antilopes. Les paons se baladent dans les parages, grimpent dans les arbres et nous gratifient de leur cri caractéristique… Une dizaine de tentes pouvant héberger jusqu’à 5/6 personnes sont dispatchées autour du feu de camp central et du grand lodge qui accueille une table gigantesque. Les sanitaires sont un peu plus loin, tout confort avec des douches entièrement en bois. Même se laver ici est dépaysant !

Le soleil brille encore, la soirée s’annonce splendide. On savoure un punch aux parfums exotiques sans cesser de s’extasier. Rémi, notre super guide est non seulement passionnant mais aussi prévoyant. Il a embarqué des pommes pour appâter les zèbres. Et ça marche. Il leur lance des morceaux et les majestueux s’approchent à seulement quelques mètres de nous… Magique ! On prend notre temps, on papote. L’ambiance est décontractée et bon enfant. La soupe chauffe dans un gros chaudron au dessus du feu et Rémi s’affaire au barbecue. Le menu est typiquement africain avec sa soupe aux épices, son ragoût de légumes et de riz au poisson, ses brochettes et pommes de terres et patates douces cuites au feu de bois, et pour finir un flan de manioc. On se régale. Le tout est arrosé de vin d’Afrique du Sud, histoire de ne pas dénoter…

Une nuit parmi les animaux…

La nuit est tombée. Le peu de lumière ambiante fait ressortir les étoiles. L’ambiance se fait vraiment étonnante avec les cris des animaux et le feu de camp qui brûle toujours. Comme il fait un peu frais, on se réunit autour pour se réchauffer. Encore une fois le dépaysement est incroyable. On se croirait en pleine brousse ! Les anecdotes et les éclats de rire fusent toujours, orchestrés par Rémi et ses talents de raconteur…

On va se coucher. Les tentes n’ont rien à envier à des chambres d’hôtel et sont toutes équipées de l’électricité. Les lits sont super bons et il y a des couvertures à gogo pour les frileux… On s’endort comme dans un rêve. Le lever est matinal avec toujours les fameux cris des paons. Mais quand on passe la tête en dehors de la tente et qu’on découvre les animaux paisibles dans la plaine baignée de soleil, on réalise qu’il faut savourer ces instants.

Le petit dej des bêtes est servi juste devant nous et chacun se presse nous offrant un spectacle exceptionnel. A notre tour de passer à table ! Le service est au top et l’on se régale une fois encore d’un petit dej des plus copieux arrosé d’une multitude de jus de fruits exotiques… Comme la veille, un maximum d’ingrédients sont bios et/ou issus du commerce équitable. Les oiseaux viennent picorer des miettes directement sous a table et le parc reprend vie.

09:30 C’est déjà l’heure de quitter les lieux à regret et de refermer doucement cette parenthèse enchantée. On a tout le loisirs de profiter du parc toute la journée, les yeux encore émerveillés. Forcément, c’est moins VIP que la veille, mais on prolonge la visite de quelques heures avant de repartir et de se demander quand est-ce qu’on pourrait prendre date pour la version bivouac en Mongolie…

Infos Pratiques

Forcément, on ne va pas se leurrer, cette petite expérience coûte tout de même un demi bras : 180 € par personne par nuit, et 150 € pour les enfants à partir de 3 ans. MiniMo ayant 2 ans et demi, c’était gratuit pour elle. C’est cher certes, mais ça vaut carrément le coup. C’est une super idée cadeau à offrir où à s’offrir ! D’ailleurs quasiment toutes les personnes qui étaient dans notre groupe s’étaient vues offrir la nuit !

Avec un enfant, c’est tout à fait gérable. Le confort est tel que ça ne pose aucun problème. Et les voir s’émerveiller de tout, ça n’a pas de prix !

Toutes les infos sur le bivouac en Tanzanie sont ici : http://www.planetesauvage.com/bivouac-en-tanzanie

 
Planète Sauvage
La Chevalerie, à Port-Saint-Père
http://www.planetesauvage.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème...

 Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire aussi / ne sera pas diffusée)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.