La première impression n’est pas toujours la bonne, c’est bien connu. Ça se vérifie souvent avec des personnes que l’on rencontre, mais aussi parfois avec des lieux que l’on découvre. J’en ai fait l’expérience ces derniers temps. Souviens toi, il y a une quinzaine de jours, j’écrivais ici même un billet pas très sympa sur l’accueil que j’avais eu à l’hôtel Sozo. Je ne pensais pas que ce billet allait autant faire parler de lui, et dès le lendemain de sa publication, je recevais un mail d’excuses de Benoît Boiteau, le directeur de l’hôtel. Autant dire que j’ai été plutôt très agréablement surprise, et touchée par cette attention. Un coup de fil plus tard, rendez-vous est pris pour que l’on se rencontre, que l’on mette à plat cette histoire, et que je redécouvre son hôtel. Je le remercie d’ailleurs encore une fois de m’avoir accordé du temps et d’avoir eu une réaction aussi calme et posée. C’est tellement simple quand on règle ses différends comme des grands !

La semaine dernière me voilà donc garée devant Le Sozo, un peu pétée de trouille à l’idée de retourner dans ce lieu et impressionnée d’en rencontrer le directeur. A peine dans le hall, Mr. Boiteau semble me reconnaître (!!!) et me salue d’un sourire franc et convivial. Ouf ! La glace se brise d’un coup. Et c’est parti pour une visite de l’hôtel en bonne et due forme. Forcément, je suis consciente du privilège que j’ai eu… Quelle chance de visiter un lieu aussi atypique en privé avec son propriétaire passionné, les yeux pétillants comme un gamin qui montrerait ses nouveaux jouets. Et moi, les gens passionnés, ça me plaît. Alors oui, je le crie, le clame haut et fort, je me suis trompée. Mea Culpa. En quelques minutes, je suis sous le charme du lieu !


Sozo signifie création et imagination en japonais. Et de l’imagination il en fallait drôlement pour voir en cette chapelle un hôtel design. C’est le pari fou qu’a fait Benoît Boiteau, nantais amoureux de sa ville. Et après 3 ans de batailles et de travaux titanesques, le Sozo a ouvert ses portes en avril 2012. Cet amateur de design s’est amusé à placer ici toutes les jolies pièces qui le faisaient rêver et à les marier subtilement aux vieux murs et aux vitraux qui subsistent du monument religieux. Alors oui, comme je l’ai déjà dit certes, c’est blanc. Mais aussi c’est soigné, le moindre détail est étudié, les matières sont nobles et les lignes affutées… Un vrai parti pris plutôt réussi. Car la première fois, trop brève en ce lieu, je n’avais pas levé la tête dans le lobby pour admirer les vitraux, la hauteur sous plafond vertigineuse. Alors là aussi, je m’étais plantée. Ça vaut le coup d’œil cet endroit ! Vraiment ! Et voilà ce que j’aime : les chambres calmes et sereines, sans chichi, toutes équipées de cafetière Nespresso et de station iPod. C’est tout bête, mais c’est ce sens du détail qui me séduit…


Quant au bar que je n’avais pu tester la première fois… Il est donc réservé aux clients de l’hôtel car le lieu se situe dans une copropriété, et que cette dernière n’a pas donné son accord pour ce type de prestation. Ça se comprend. Mais quand on est client, la carte offre un éventail de Champagnes et de vins de la région sélectionnés avec le plus grand soin. Quant aux services de l’hôtel, là encore, le détail est roi ! Prêt de parapluie en cas de temps menaçant, conciergerie au top, service de chauffeur si besoin, et conseils resto aux petits oignons… Tout ceci a même valu à l’hôtel une nomination aux Trophées de l’innovation du tourisme dans la catégorie meilleur concept hôtelier ! Il faut l’avouer un hôtel comme ça, ça manquait à Nantes ! Ce qui me fait vraiment dire que je suis tombée sur un mauvais jour la première fois, je suis la première à le regretter, mais sincèrement,  je remercie le Sozo de sa réaction intelligente, et de m’avoir donné une seconde chance…

Longue vie au Sozo !

Hôtel SOZO
16 rue Frédéric Cailliaud
44000 Nantes
Tel : 02.51.82.40.00
contact@sozohotel.fr
www.sozohotel.fr



Rendez-vous sur Hellocoton !

10 thoughts on “Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis : L’ Hôtel Sozo, acte II

    1. Oui, ce sont les voûtes de la chapelle qui a été réhabilitée… C’est vraiment super joli. Et oui, c’est fou ce que c’est apaisant 😉

  1. Dommage qu’il faille faire une mauvaise pub pour être accueilli correctement !
    Quoiqu’il en soit la déco a l’air sympa et je pense que j’irai faire un tour. J’espère être contente dès ma première visite !!!

    1. Oui c’est sûr… Mais bon, en même temps, leur réaction intelligente m’a donné envie d’y retourner et de me refaire un avis… Ca vaut le coup d’oeil en tous cas !

  2. j’ai participé à un tournage au sozo hotel !
    c’est une fillette de 10 ans,fille de son papa, qui m’a servi de guide :
    je sais tout des lampes MP3 dans chaque chambre ,toutes différentes ,heureux mélange des arts religieux bousculés par le design des plus actuel
    tout y était si précis si enthousiaste que je ne peux pas imaginer un seul instant que son papa de propriétaire puisse laisser échapper la moindre erreur…
    merci à cette petite fille
    bravo au papa!
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.