Comment porter des escarpins ou talons hauts sans avoir mal aux pieds ?

Marcher en talons n’est pas toujours une partie de plaisir ! Des chevilles qui font mal et des voûtes plantaires douloureuses, ce n’est pas l’idéal. Malgré cela, les femmes continuent à le faire quotidiennement.

Heureusement, il existe quelques astuces pour porter les talons correctement et sans s’écorcher les pieds outre mesure. Je sais qu’il semble difficile de passer une journée en talons sans douleur, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour aider.

Vous seriez surprise de voir combien de facteurs peuvent influencer votre degré de confort, qu’il s’agisse de la forme de la chaussure, du moment où vous l’achetez ou de votre façon de marcher. Certaines idées peuvent sembler évidentes, mais d’autres sont tout simplement géniales. Voici nos conseils à garder en tête la prochaine fois que vous enfilerez une paire de talons hauts !

Portez la bonne pointure !

Cela paraît diablement simpliste, pas vrai ? Et pourtant… Lorsque vous portez des chaussures pendant une période prolongée, vos pieds ont tendance à gonfler. Si vos talons sont trop serrés au départ, vous aurez de gros problèmes au bout de quelques heures. Les ongles incarnés et les oignons sont les dernières choses que vous souhaitez.

Deuxième conseil qui suit le premier : misez sur des chaussures de qualité, et évitez au possible les premiers prix. Ces paires low cost risquent de vous blesser à la fois à la cheville mais aussi dans la largeur du pied. Les matériaux à bas prix n’ont pas la capacité de s’adapter à la forme de votre pied ou à votre façon de marcher. Résultat : des pieds très douloureux, notamment lors de vos premières sorties…

Optez pour une paire de chaussures à talons compensés

Ces talons aiguilles fins peuvent sembler être un rêve devenu réalité. Cependant, il est essentiel d’être réaliste quant aux types de chaussures que l’on peut porter toute la journée. Le dessous de votre pied souffrira très probablement d’une semelle fine. Cherchez quelque chose avec une touche de caoutchouc sur le fond pour servir de coussin. L’idéal ? Un talon compensé avec un peu de plateforme à l’avant. La plateforme abaisse l’inclinaison de votre pied, ce qui rend les choses plus confortables tout autour.

Plus le talon est étroit, plus il est douloureux. Optez donc pour un talon compensé ou un talon plus épais. Comme la chaussure a une base de stabilité plus large, plus le talon est grand, qu’il soit épais ou compensé, mieux c’est. Vous êtes d’ailleurs plus enclin à vous fouler la cheville avec un talon plus fin.

Nota bene : les semelles orthopédiques achetées dans le commerce peuvent être votre meilleur allié lorsqu’il s’agit d’ajouter un coussin supplémentaire.

De l’art de bien marcher avec des talons

Lorsque vous marchez, avancez avec vos cuisses et déplacez toute votre jambe vers l’avant en même temps. Pensez-y : n’avez-vous pas l’habitude de laisser vos pieds ouvrir la voie ? Il vous faudra un certain temps pour vous y habituer, mais vous remarquerez que vous exercez moins de pression sur la plante de votre pied de cette façon. N’oubliez pas de faire bouger vos jambes à partir de vos hanches et de les maintenir droites. Avec des talons, plier les genoux a l’air idiot.

Autre point important : que vous portiez des talons ou non, le fait de rester debout pendant une période prolongée va endommager vos pieds. Faites-vous une faveur et alternez la position debout et assise en talons au cours de votre journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.